pub
Qualité des soins, Evaluations des pratiques

Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité (AMDEC)

1. Définition

L'Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité (AMDEC) est une méthode de démarche qualité de seconde intention, basée sur l’approche par les processus, permettant de réaliser une analyse fonctionnelle et d’évaluer les risques afin de prévenir les défaillances ou d’en prévenir les effets.

2. Objectifs

  • Optimiser la fiabilité d’un produit et d’un processus en prévenant l’apparition des risques
    • Détecter les défauts à un stade précoce et si possible dans la phase de conception, de développement et de planification
    • Recenser les risques
    • Hiérarchiser les risques par la détermination de leur criticité
    • Mettre en œuvre des actions préventives pour les risques dépassant un seuil de criticité déterminé

3. Déroulement

  • 1 - Initialiser l'étude
    • Utiliser la méthode dans les premières phases de la conception d’un produit ou d’un processus
    • Définir les objectifs et les limites de l’étude
  • 2 - Réunir les acteurs concernés par le processus susceptibles de participer à l’étude
    • Expliciter la démarche et soutenir les membres du groupe de travail
  • 3 - Établir la séquence des étapes du processus sous la forme d’un enchaînement d’actions
    • Procéder de façon méthodique et disciplinée
Synthèse de la méthode AMDEC
Etapes du processus Défaillances des étapes Causes des défaillances Effets des défaillances Gravité Fréquence Non-détection Criticité Action
                 
                 
                 
  • 4 - Repérer l’effet de chaque défaillance potentielle sur le processus
  • 5 - Identifier des causes des défaillances potentielles par séquence
  • 6 - Attribuer à chaque défaillance une note entre 1 et 4, correspondant à la gravité, la fréquence (probabilité d’occurrence), et la probabilité de non-détection
    • Gravité : exprime le retentissement de la défaillance
      • Note 1 : gravité nulle
      • Note 2 : gravité faible
      • Note 3 : gravite modérée
      • Note 4 : gravité forte
    • Fréquence : estimation de la période à laquelle la défaillance est susceptible de se reproduire
      • Note 1 : pas fréquent
      • Note 2 : peu fréquent
      • Note 3 : parfois fréquent
      • Note 4 : trés fréquent
    • Non-détection : exprime l'efficacité du système permettant de détecter le problème
      • Note 1 : détection fiable
      • Note 2 : détection assez fiable
      • Note 3 : détection peu fiable
      • Note 4 : détection nulle
  • 7 - Calculer la valeur de la criticité
    • On calcul le produit des trois notes précédentes : gravité x fréquence x non-détection
  • 8 - Choisir la valeur de la criticité pour laquelle le risque est acceptable
  • 9 - Engager un plan d’action pour réduire la valeur de la criticité sur les défaillances où le niveau de risque est jugé inacceptable
    • Actions préventives
    • Actions correctives
    • Actions amélioratives
  • 10 - Reprendre l’analyse à la première étape après le plan d’action qui a modifié le processus afin de réévaluer les risques pour ne pas en créer de plus importants que ceux qui ont été supprimés
Mise à jour le 11/2/2017
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Agence Nationale d'Accréditation et d'Évaluation en Santé (ANAES). Méthodes et Outils des démarches qualité pour les établissements de santé. ANAES ; Juillet 2000.