Accueil > Soignant > Soins palliatifs et fin de vie > Les étapes de la fin de vie

Les étapes de la fin de vie

Mis à jour le 3/8/2019

1. Définition

La fin de vie est une phase où les thérapeutiques deviennent inutiles, disproportionnés ou n’ont d’autre effet que le maintien artificiel de la vie. Elle correspond chez les personnes souffrant d'une affection grave et incurable à une phase avancée ou terminale de cette affection.

Les étapes de la fin de vie sont chez une personne souffrant d'une affection grave et incurable, un processus d'acceptation psychique accompagné de douleur et de tristesse.

Le saviez-vous ?

Souvent confondues, les étapes de la fin de vie sont différentes des étapes du deuil. Il faut différencier les étapes du deuil vécues par une personne en fin de vie, et les étapes du deuil vécues par une personne ayant perdu un un objet ou un être.

  • 5 étapes composent la fin de vie
  • 3 étapes composent le deuil

2. Etapes de la fin de vie

Elisabeth Kübler-Ross (1926 - 2004), psychiatre, a identifié 5 étapes du deuil chez la personne en fin de vie :

  • Déni
  • Colère
  • Marchandage
  • Dépression
  • Acceptation

Ce processus n'est pas constant et varie en fonction des situations et des personnalités, mais comporte au moins deux des cinq étapes.

2.1 Phase de déni

  • Mécanisme inconscient de défense face à une angoisse massive
  • Refus de la réalité

2.2 Phase de colère

  • Expression de l'anxiété provenant de la confrontation de la personne avec la réalité
  • Irritabilité
  • Colère
  • Agressivité

2.3 Phase de marchandage

  • Acceptation de la situation mais tentative d'obtention d'un sursis
  • Négociation
  • Chantage
  • Promesses
  • Prière

2.4 Phase de dépression

  • Réaction physiologique entraînant un état d'impuissance, de désespoir et de résignation avec recherche d'un sens à la vie (amorce de l'acceptation de la situation)
  • Isolement
  • Humeur dépressive
  • Pleurs fréquents
  • Perte de l'estime de soi
  • Perte de la confiance en soi, dévalorisation
  • Sentiments injustifiés et excessive de culpabilité
  • Pensées de mort, idées suicidaires
  • Conduites suicidaires
  • Irritabilité
  • Diminution marquée de l'intérêt et du plaisir : ennui, dégoût, anhédonie, isolement, abandon d'activités
  • Visage triste
  • Insomnie ou hypersomnie
  • Ralentissement psychomoteur : gestes lents, mimiques pauvres, discours ralenti et pauvre, voix monotone, actions et pensées ralenties
  • Inhibition intellectuelle
  • Difficulté de concentration et de mémorisation
  • Diminution ou augmentation de la faim
  • Négligence de l'hygiène corporelle et vestimentaire
  • Baisse de la libido

2.5 Phase d'acceptation

  • Réinvestissement du sujet dans ses intérêts et ouverture vers l'avenir
  • Apaisement de la douleur
  • Volonté d'établir des projets
  • Volonté de ressentir des nouveaux désirs
  • Volonté de bien-être
  • Volonté de découvertes
  • Volonté de changements

3. Prise en soins

  • Accompagner :
    • Favoriser la présence proches
    • Maintenir une présence
  • Ecouter :
    • Faire preuve d'une écoute active
    • Aider à l'expression des émotions
    • Ecouter les émotions
    • Aider à l'expression des questions
    • Respecter les silences
  • Parler :
    • Ne pas forcer à parler
    • Parler de l'objet ou de l'être perdu uniquement si la personne endeuillée le souhaite
  • Comprendre :
    • Faire preuve de compréhension si la personne ressent le besoin de parler des mêmes choses
    • Faire preuve de compréhension concernant les ressentis de la personne (solitude, isolement, incompréhension, gêne, tristesse, peur)
    • Faire preuve de compréhension concernant le comportement de la personne (refus de soins, isolement, dépression)
  • Soulager :
    • Favoriser des positions confortables pour la personne
    • Favoriser les soins d"hygiène : soins de bouche
    • Diminuer la douleur : favoriser les soins palliatifs
    • Prévenir le syndrome d'immobilisation
    • Adapter l'alimentation
    • Diminuer les troubles d'élimination
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Haute Autorité de Santé. Annoncer une mauvaise nouvelle [Internet]. Paris; 2008 [cité 1 août 2019]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2008-10/mauvaisenouvelle_vf.pdf

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site EspaceSoignant gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site