Accueil > Soignant > Pratiques de soins > Les modes ventilatoires mécaniques

Les modes ventilatoires mécaniques

Mis à jour le 5/8/2019

1. Définition

La ventilation artificielle par ventilation mécanique vise à maintenir l'hématose au moyen d'un respirateur mécanique qui insuffle une quantité d'oxygène par l'intermédiaire d'une sonde d'intubation, d'une trachéotomie ou d'un masque étanche.

2. Objectifs

  • Maintenir l'hématose
  • Adapter le patient au respirateur

3. Modes ventilatoires

3.1 Ventilation spontanée avec pression positive expiratoire (VS-PEP)

3.1.1 Principe

  • Association d'une ventilation spontanée (VS) et d'une pression expiratoire positive(PEP)
    • VS + PEP = VS-PEP
    • Le patient contrôle complètement sa ventilation
    • La pression expiratoire positive (PEP) permet d'augmenter le volume résiduel et augmenter la surface d'échange gazeux en évitant aux alvéoles de se collaber

3.1.2 Réglage des paramètres

  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)
  • Pression expiratoire positive (PEP)

3.1.3 Surveillance des paramètres

  • Le patient contrôle sa respiration, on surveille :
    • Volume courant (Vt)
    • Fréquence respiratoire (Fr)
    • Volume minute (VM)
    • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)

3.2 Ventilation spontanée à aide inspiratoire (VS-AI-PEP)

3.2.1 Principe

  • Association d'une ventilation spontanée (VS), d'une aide inspiratoire (AI) et d'une pression expiratoire positive(PEP)
    • VS + AI + PEP = VS-AI-PEP
    • Assistance en pression à la ventilation spontanée du patient
    • Lorsque le respirateur reconnaît que le patient est en train de débuter un effort inspiratoire, un cycle respiratoire est enclenché par la machine
    • Reconnaissance d'un effort inspiratoire par un trigger : déclenchement d'une insufflation d'une pression pré-réglée qui s'arrête à la fin de l'effort

3.2.2 Réglage des paramètres

  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)
  • Pression expiratoire positive (PEP)
  • Aide inspiratoire (AI)

3.2.3 Surveillance des paramètres

  • Le patient contrôle sa respiration, on surveille :
    • Volume courant (Vt)
    • Fréquence respiratoire (Fr)
    • Volume minute (VM)
    • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)

3.3 Ventilation en volume contrôlé (VC)

3.3.1 Principe

  • Insufflation d'un volume courant pré-réglé à une fréquence imposée, jusqu'à atteinte du volume fixé
    • Aucune participation du patient
    • Le respirateur effectue l’intégralité du travail respiratoire sans tenir compte de l’activité respiratoire du patient

3.3.2 Réglage des paramètres

  • Volume courant (Vt)
  • Fréquence respiratoire (Fr)
  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)
  • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)
  • Pression expiratoire positive (PEP) (si associée)

3.3.3 Surveillance des paramètres

  • Le volume est contrôlé, on surveille :
    • Pression dans les voies aériennes (Paw)

3.4 Ventilation assistée contrôlée (VAC)

3.4.1 Principe

  • Insufflation d'un volume courant pré-réglé (Vc) à une fréquence (Fr) imposée, avec la possibilité pour le patient de déclencher des cycles respiratoires de volumes identiques à l'aide d'un trigger
    • VC + Trigger = VAC
    • Le patient peut augmenter la fréquence (Fr) mais le volume insufflé (Vt) est imposé
    • Participation partielle du patient : la fréquence (Fr) peut augmenter en fonction des appels inspiratoire du patient
    • Le respirateur initie des cycles contrôlés pour assurer une ventilation minimale en cas d'arrêt respiratoire ou d'un effort inspiratoire insuffisant

3.4.2 Réglage des paramètres

  • Volume courant (Vt)
  • Fréquence respiratoire (Fr)
  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)
  • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)
  • Pression expiratoire positive (PEP) (si associée)

3.4.3 Surveillance des paramètres

  • Le volume est contrôlé, on surveille :
    • Pression dans les voies aériennes (Paw)

3.5 Ventilation assistée contrôlée intermittente (VACI)

3.5.1 Principe

  • Insufflation d'un volume courant (Vt) pré-réglé à une fréquence (Fr) imposée, avec la possibilité pour le patient d'intercaler des cycles spontanées (VS) entre les cycles imposés du respirateur
    • Le respirateur va synchroniser ses cycles mécaniques à la ventilation spontanée du patient
    • Participation partielle du patient : le patient pourra prendre autant de cycles spontanés qu'il aura d'appels inspiratoires

3.5.2 Réglage des paramètres

  • Volume courant (Vt)
  • Fréquence respiratoire (Fr)
  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)
  • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)
  • Pression expiratoire positive (PEP) (si associée)
  • Aide inspiratoire (AI) (si associée)

3.5.3 Surveillance des paramètres

  • Le patient peut avoir une respiration spontanée, on surveille :
    • Pressions des voies aériennes (Paw)
    • Volume minute (VM)
    • Fréquence respiratoire (Fr)

3.6 Pression contrôlée (PC)

3.6.1 Principe

  • Insufflation à une fréquence donné (Fr), d'une pression pré-réglée (Vt) jusqu'à l'atteinte de la pression fixée, avec maintien du niveau de pression jusqu'à la fin de l'insufflation
    • Aucune participation du patient
    • Le respirateur effectue l’intégralité du travail respiratoire sans tenir compte de l’activité respiratoire du patient

3.6.2 Réglage des paramètres

  • Pression d'insufflation (Pins)
  • Fréquence respiratoire (Fr)
  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)
  • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)
  • Pression expiratoire positive (PEP) (si associée)

3.6.3 Surveillance des paramètres

  • La pression est contrôlé, on surveille :
    • Volume courant (Vt)

3.7 Ventilation en pression positive biphasique intermittente (BIPAP)

3.7.1 Principe

  • Association d'une ventilation spontanée (VS) et d'une pression expiratoire positive (PEP) avec variation de la pression positive
    • BIPAP : Bilevel Positive Airway Pressure
    • Ventilation en pression contrôlée
    • La pression est alternée, elle est à deux niveaux de pression : biphasique
    • Le patient a la possibilité de ventiler spontanément à tout moment, y compris pendant la durée du cycle machine
    • La variation de pression et les cycles spontanés sont synchronisés grâces à des triggers inspiratoires et expiratoire

3.7.2 Réglage des paramètres

  • Pression d'insufflation (Pins)
  • Pression expiratoire positive (PEP)
  • Fréquence respiratoire (Fr)
  • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)
  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)

3.7.3 Surveillance des paramètres

  • La pression est contrôlé, on surveille :
    • Volume courant (Vt)
    • Volume minute (VM)
    • Fréquence respiratoire (Fr)

3.8 Ventilation en pression positive biphasique intermittente assitée en pression (BIPAP-VACI)

3.8.1 Principe

  • Association d'une ventilation spontanée (VS) assisté en pression à l'aide d'une aide inspiratoire (AI) et d'une pression expiratoire positive (PEP) avec variation de la pression positive
    • BIPAP : Bilevel Positive Airway Pressure
    • Ventilation en pression contrôlée
    • La pression est alternée, elle est à deux niveaux de pression : biphasique
    • Le patient a la possibilité de ventiler spontanément à tout moment, y compris pendant la durée du cycle machine
    • La variation de pression et les cycles spontanés sont synchronisés grâces à des triggers inspiratoires et expiratoire
    • Assitance de la ventilation spontanée par de l'aide inspiratoire entre les cycles réglées<

3.8.2 Réglage des paramètres

  • Pression d'insufflation (Pins)
  • Pression expiratoire positive (PEP)
  • Fréquence respiratoire (Fr)
  • Temps inspiratoire / Temps expiratoire (I/E)
  • Fraction inspirée en oxygène (FiO2)

3.8.3 Surveillance des paramètres

  • La pression est contrôlé, on surveille :
    • Volume courant (Vt)
    • Volume minute (VM)
    • Fréquence respiratoire (Fr)

4. Tableau récapitulatif

Modes ventilatoires et réglages
Mode de réglages Pression Volume
Contrôlé Pression Contrôlé
(PC)
Volume Contrôlé
(VC)
- Pression inspiratoire
- Fréquence respiratoire
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
- Volume courant
- Fréquence respiratoire
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
Assisté contrôlé Pression Assistée Contrôlée
(PAC)
Volume Assisté Contrôlé
(VAC)
- Pression inspiratoire
- Fréquence respiratoire
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
- Trigger
- Volume courant
- Fréquence respiratoire
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
- Trigger
Assisté contrôlé intermittent Pression Assistée Contrôlée Intermittente
(PACI)
Ventilation Assistée Contrôlée Intermittente
(VACI)
- Pression inspiratoire
- Fréquence respiratoire minimum
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
- +/- AI
- Volume courant
- Fréquence respiratoire minimum
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
- +/- AI
Modes spécifiques Pression positive biphasique intermittente
(BIPAP)
volume Contrôlé à Régulation de Pression
(VCRP)
- Pression inspiratoire
- Fréquence respiratoire
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
- Trigger
- +/- AI
- Volume courant
- Fréquence respiratoire
- FiO2
- Rapport I/E
- +/- PEP
Aide inspiratoire Ventilation Spontanée avec Aide Inspiratoire
(VSAI)
 
- FiO2
- Trigger
- AI
- +/- PEP
Pression expiratoire positive Ventilation en pression positive continue
(CPAP)
 
- FiO2
- PEP

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PAVM)
  • Pneumothorax
  • Inadaptation du patient au respirateur
  • Hypoventilation / Hyperventilation
  • Hypoxie / Hypercapnie

6. Surveillance

  • Alarmes du respirateur
    • Volume courant et Volume minute :
      • Volume minute bas : apnée, hypoventilation
      • Volume minute haut : hyperventilation
    • Pression :
      • Pression basse : 10 cmH20 au-dessous de celle mesurée pour dépister un débranchement et/ou des fuites
      • Pression haute : 10 cmH20 au-dessus de celle mesurée pour dépister une sonde bouchée ou coudée, un bronchospasme, un pneumothorax, ou une intubation sélective
    • Fréquence respiratoire :
      • Fréquence haute : tachypnée
      • Fréquence basse : bradypnée
  • Réglage et fonctionnalité du respirateur
    • Concordance entre la prescription médicale et les réglages de la ventilation
    • Montage du circuit du respirateur
    • Fonctionnement du respirateur
    • Changement quotidien du filtre antibactérien et du raccord annelé reliés à la sonde d’intubation
  • Surveillances cliniques et paracliniques du patient
    • Paramètres vitaux : conscience, pression artérielle, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, amplitude respiratoire, saturation pulsée de l'hémoglobine en oxygène (SpO2)
    • Gaz du sang artériel
    • Signes de désadaptation de la ventilation :
      • Tirage sus-sternal, tirage intercostal
      • Balancement thoraco-abdominal (respiration paradoxale ou asynchrone) : soulèvement de l'abdomen et enfoncement du thorax à l'inspiration
      • Bruits respiratoires
      • Toux
      • Agitation
    • Signes d’hypoxie :
      • Cyanose
      • Dyspnée à type de polypnée (tachypnée > 35 cpm)
      • Tachycardie ou bradycardie
      • Hypertension artérielle
      • Agitation
      • Arrêt cardiovasculaire
    • Signes d’hypercapnie :
      • Dyspnée à type de polypnée
      • Sueurs profuses
      • Encombrement par hypersécrétion bronchique et salivaire (hypercrinie)
      • Tachycardie
      • Hypertension artérielle
      • Astérixis (Flapping tremor) : abolition transitoire du tonus de posture de la main entraînant des battements irrégulier de grande amplitude et de basse fréquence
        • On observe des tremblements amples de la main par flexions du poignet semblables à des battements d'ailes
      • Somnolence voire coma
  • Surveillance de la sonde d'intubation
    • Fixation
    • Repère
    • Pression du ballonnet
    • Aspiration des sécrétions : encombrement bronchique
    • Morsure de la sonde d’intubation : rassurer le patient, sédation, canule oro-pharyngée
    • Coudure
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre