pub

Injection intramusculaire

1. Définition

L'injection intramusculaire (IM) est l'administration dans un muscle d'un produit médicamenteux présenté sous forme injectable.

2. Objectifs

  • Nécessité d'une absorption et d'une action rapide : la résorption est rapide à cause de la vascularisation importante des muscles

3. Matériel nécessaire

  • Seringue de médicament préparée
  • Aiguilles longues pour injection intramusculaire : 21 gauges (verte) ou 22 gauges (noir) ou 23 gauges (bleu)
Aiguilles
Couleur Gauge Diamètre (mm) Utilisation
  Rose 18 1,2 Pompeuse - Transfert
  Crème 19 1,1 Prélèvement IV
  Jaune 20 0,90 Prélèvement IV
  Vert 21 0,8 Injection IM - Injection IV - Prélèvement IV
  Noir 22 0,7 Injection IM - Injection IV - Prélèvement IV
  Bleu 23 0,6 Injection IM - Injection IV - Prélèvement IV
  Orange 25 0,5 Injection SC
  Brun 26 0,45 Injection SC
  Gris 27 0,4 Injection SC
  Jaune 30 0,3 Injection SC - Injection ID
IV : intra-veineux - IM : intra-musculaire - SC : sous-cutané - ID : intradermique
  • Antiseptique alcoolique
  • Compresses
  • Gants à usage unique non stérile
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Vérifications

  • Vérifier identité du patient
  • Vérifier la concordance entre l'identité patient et la prescription
  • Vérifier la concordance entre le médicament préparé et la prescription
  • Vérifier l’absence d’allergie(s)
  • Vérifier le calcul de dosage
  • Vérifier la limpidité de la solution
  • Vérifier la cohérence entre le volume préparé et ceux habituellement utilisés pour le poids et l’âge du patient
  • Vérifier l’étiquetage de la préparation
    • Nom du patient
    • Dénomination de la spécialité ou dénomination commune internationale (DCI)
    • Dosage et/ou dilution exprimés en concentration et/ou en quantité
    • Voie d’administration
    • Heure de préparation
    • Heure d'administration
    • Durée et/ou débit
    • Nom du préparateur
  • Vérifier le mode d'administration
  • Vérifier l'heure prévue d'administration

4.2 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Choisir le site d'injection :
    • Muscle grand et moyen fessier : quart supéro-externe de la fesse
    • Muscle vaste externe de la cuisse : s'étend d'une largeur de main au-dessus du genou, à une largeur de main au-dessous du grand trochanter du fémur
    • Muscle deltoïde : juste en dessous de l'épaule (2 ml maximum).
  • Installer le patient en décubitus ventral

4.3 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner des compresses d'antiseptique alcoolique

4.4 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Réaliser l'antisepsie cutanée en 2 étapes :
    • 2 étapes :
      • Etape n°1 : antisepsie (compresse imprégnée d'antiseptique alcoolique)
      • Etape n°2 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
    • Technique :
      • Mouvement en spirale, du centre à la périphérie
        • Toujours aller du plus propre au plus sale : le site d'injection est considéré comme étant le plus propre
    • Règles d'hygiène :
      • Toucher uniquement les bords de la compresse
      • Ne jamais repasser à un même endroit
      • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
      • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
  • Enfiler les gants à usage unique non stériles
  • Piquer la zone d'injection :
    • Demander au patient d'expirer afin de détendre son muscle et diminuer la douleur lors de la piqûre
    • Tendre la peau
    • Piquer franchement la peau lors de l'expiration, en inclinant l'aiguille à 90° environ
    • Vérifier l'absence de reflux sanguin en tirant légèrement le piston
    • En cas de reflux sanguin, sortir un peu l'aiguille sans la retirer entièrement, la pencher légèrement pour changer de zone et la réintroduire
    • Vérifier de nouveau l'absence de reflux sanguin en tirant légèrement le piston
    • Relâcher la peau
    • Injecter lentement le produit
      • 5 ml maximum de produit par zone d'injection
      • 2 ml maxium de produit si injection dans le muscle deltoïde
  • Retirer l'aiguille et l'éliminer immédiatement dans le collecteur pour objets perforants, oupants, tranchants (OPCT)
  • Masser l'orifice d'injection avec une compresse imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Couvrir l'orifice d'injection avec une compresse sèche et du ruban adhésif hypoallergénique
  • Jeter les gants
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Médicament administré
    • Dose administré
    • Voie d'administration
    • Localisation de la voie d'administration
    • Date et heure d'administration
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Hématome au point d'injection : bien comprimer le point d'injection après le prélèvement
  • Reflux de sang
  • Douleur
  • Malaise vagal
  • Choc anaphylactique : réaction allergique

6. Surveillance

  • Absence d'apparition d'hématome
  • Absence de saignement
  • Absence de douleur
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Ouest (C.CLIN-Sud-Ouest). Préparation et administration des médicaments dans les unités de soins - Bonnes pratiques d'hygiène. Octobre 2005
  • Haute Autorité de Santé (HAS). Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments. Juilllet 2001.
Bonjour, et bienvenue sur EspaceSoignant.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services d'EspaceSoignant.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, EspaceSoignant.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur EspaceSoignant.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !

Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page