pub
Examens et imageries médicales

Scanner articulaire

1. Définition

Le scanner (tomodensitométrie : TDM) articulaire est une technique d'imagerie qui utilise les propriétés des rayons X, pour réaliser de fines coupes axiales avec ou sans administration d'un produit de contraste radio-opaque, des articulations.

2. Principe

  • Le scanner (tomodensitométrie : TDM) est une technique d'imagerie qui utilise les propriétés des rayons X de traverser les tissus en fonction de leur densité, pour réaliser des images représentant de fines coupes axiales du corps
  • Le scanner (tomodensitométrie : TDM) peut nécessité l'injection d'un produit de contraste radio-opaque iodé qui permet de renforcer les contrastes au niveau des viscères pleins
  • Les rayons X sont plus ou moins absorbés par les tissus du corps humain, en fonction de la densité et du coefficient d'absorption de ceux-ci, ce qui permet d'obtenir une image plus ou moins opaque :
    • Produit de contraste iodé : trace blanche (coefficient d'absorption élevé)
    • Densité osseuse (os) : trace blanche (coefficient d'absorption élevé)
    • Densité hydrique (eau, tissus mous) : trace grise claire (coefficient d'absorption moyennement élevé)
    • Densité graisseuse (graisse) : trace grise foncée (coefficient d'absorption moyennement faible)
    • Densité aérique (air) : trace noire (coefficient d'absorption faible)

3. Indications - Objectifs

  • Recherche de l'étiologie d'une douleur articulaire

4. Préparation

4.1 Préparation générale

  • Retrait de tout objet métallique de la zone d'examen

4.2 Préparation spécifique aux produits de contraste iodés

  • Hydratation et jeun :
    • Hydratation suffisante si risque d'insuffisance rénale
    • Jeun depuis 4 à 6 heures afin d'éviter les vomissements pouvant être provoqué par le produit de contraste
  • Bilan biologique :
    • Bilan de la fonction rénale : dosage de la créatinine et de l'urée
  • Traitement :
    • Arrêt des antidiabétiques oraux (biguanides) 48 heures avant l'examen
    • Anti-allergènique : prémédication si allergie connue

5. Surveillance

  • Surveillance de l'élimination du produit de contraste :
    • Hydratation suffisante
    • Surveillance de l'élimination urinaire

6. Risques

  • Forte irradiation
  • Produit de contraste iodé :
    • Allergie
    • Néphrotoxicité

7. Contre-indications

  • Femme enceinte
  • Produit de contraste iodé :
    • Allergie
    • Insuffisance rénale
    • Diabète
    • Myélome
    • Traitement néphrotoxique
    • Traitement de chimiothéapie
Mise à jour le 29/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Société Française de Radiologie, Société Française de Biophysique et de Médecine Nucléaire. Recommandations pour les professionnels de santé "Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale" 1ère édition - 2005