Les solutés pour perfusion

Mis à jour le 1/8/2019

1. Indication générale

Une solution parentérale est une préparation pharmaceutique support d’un ou plusieurs produits actifs pouvant être administrés en injection sous-cutanée, intramusculaire ou intraveineuse.

Le saviez-vous ?

L'expression «soluté de …» est incorrecte et doit être remplacée par «solution de…». Effectivement, un soluté est un corps dissous dans un solvant, alors qu'une solution est le produit de la dissolution du soluté dans le solvant. Ainsi, on ne peut pas administrer par voie parentérale du chlorure de sodium mais on peut administrer une solution de cholure de sodium.

  • Les solutions pour perfusion sont répartis en deux familles :
    • Cristalloïdes :
      • Contiennent des particules de petites tailles qui agissent par un pouvoir osmotique
    • Colloïdes :
      • Contiennent des grosses molécules qui agissent par un pouvoir oncotique
  • Les solutions se différencie par la quantité et la taille des molécules dissoutes par rapport au plasma :
    • Isotoniques : milieu de même pression osmotique que le plasma
    • Hypotoniques : milieu de pression osmotique plus faible que le plasma
    • Hypertoniques : milieu de pression osmotique plus forte que le plasma

2. Principaux médicaments

Solution pour perfusion
Familles Propriétés Produits Composition Caractéristiques
Cristalloïdes Hypotonique Glucosé 2,5 % Glucose : 2,5 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 142 mOsm/l
Apport = 100 kcal/l
Isotoniques Chlorure de sodium 0,9 % Nacl : 0,9 g/100 ml Na+ = 154 mEq/l
Cl- = 154 mEq/l
pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 308 mOsm/l
Glucosé 5 % Glucose : 5 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 278 mOsm/l
Apport = 200 kcal/l
Bicarbonate de sodium 1,4 % NaHCO3 : 1,4 g/100 ml Na+ = 166,6 mEq/l
HCO3- = 166,6 mEq/l
pH = 7 - 8,5
Osmolarité = 333 mOsm/l
Ringer lactate NaCl : 0,6 g/100 ml
KCl : 40 mg/100 ml
CaCl : 27 mg/100 ml
Lactate de sodiuù : 533 mg/100 ml
Na+ = 131,23 mEq/l
K+ = 5,4 mEq/l
Ca2+ = 1,8 mEq/l
Cl- = 111,7 mEq/l
Lactates = 28,5 mEq/l
pH = 5 - 7
Osmolarité = 278 mOsm/l
Hypertoniques Chlorure de sodium 10 % Nacl : 10 g/100 ml Na+ = 1711 mEq/l
Cl- = 1711 mEq/l
pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 3,42 Osm/l
Chlorure de sodium 20 % Nacl : 20 g/100 ml Na+ = 3422 mEq/l
Cl- = 3422 mEq/l
pH = 4,5 - 5
Osmolarité = 6,84 Osm/l
Glucosé 10 % Glucose : 10 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 555 mOsm/l
Apport = 400 kcal/l
Glucosé 15 % Glucose : 15 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 832,5 mOsm/l
Apport = 600 kcal/l
Glucosé 20 % Glucose : 20 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 1110 mOsm/l
Apport = 800 kcal/l
Glucosé 30 % Glucose : 30 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 1665 mOsm/l
Apport = 1200 kcal/l
Bicarbonate de sodium 4,2 % NaHCO3 : 4,2 g/100 ml Na+ = 500 mEq/l
HCO3- = 500 mEq/l
Osmolarité = 1000 mOsm/l
Bicarbonate de sodium 8,4 % NaHCO3 : 8,4 g/100 ml Na+ = 1000 mEq/l
HCO3- = 1000 mEq/l
Osmolarité = 2000 mOsm/l
Mannitol 10 % Mannitol : 10 g/100 ml
pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 549 mOsm/l
Mannitol 20 % Mannitol : 20 g/100 ml pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 1098 mOsm/l
Colloïdes Albumine Albumine 4 % Albumine : 4 g/100 ml pH = 7
Osmolarité = 260 mOsm/l
Albumine 20 % Albumine : 20 g/100 ml pH = 7
Osmolarité = 350 mOsm/l
Gélatines Gélofusine Gélatine fluide : 4 g/100 ml Osmolarité = 279 mOsm/l
Plasmion Gélatine fluide : 3 g/100 ml pH = 7
Osmolarité = 295 mOsm/l
Hydroxyéthylamidon (HEA) Voluven Hydroxyéthylamidon : 6 g/100 ml Osmolarité = 308 mOsm/l

3. Chlorure de sodium 0,9 %

  • Indications :
    • Véhicule pour apport thérapeutique
    • Maintien de l'abord veineux
    • Remplissage vasculaire
    • Déshydratation extracellulaire
    • Rééquilibration ionique
  • Contre-indications :
    • Insuffisance cardiaque
    • Rétention hydrosodée
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

4. Glucosé 2,5 %

  • Indications :
    • Réhydratation au cours des états hyperosmolaires
    • Véhicule pour apport thérapeutique lors de compensation de diurèse abondante sans surcharge glucidique
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

5. Glucosé 5 %

  • Indications :
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate
    • Véhicule pour apport thérapeutique lors de l'insuffisance cardiaque
    • Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires
    • Apport calorique
    • Prévention et traitement de la cétose dans les dénutritions
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Effets secondaires :
    • Hyperglycémie
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

6. Glucosé 10 %, 15 %, 20 %

  • Indications :
    • Hypoglycémie
    • Apport calorique glucidique
    • Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires
    • Prévention et traitement de la cétose dans les dénutritions
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Effets secondaires :
    • Hyperglycémie
    • Polyurie au glucose
    • Hypokaliémie
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

7. Glucosé 30 %

  • Indications :
    • Hypoglycémie sévère voire coma hypoglycémique
    • Hyperkaliémie menaçante : association de soluté glucosé hypertonique et d'insuline : 5 g glucose / 1 UI insuline
    • Apport calorique glucidique
    • Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires
    • Prévention et traitement de la cétose dans les dénutritions
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Effets secondaires :
    • Hyperglycémie
    • Polyurie au glucose
    • Hypokaliémie
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

8. Bicarbonate de sodium 1,4 %

  • Mode d'action :
    • Effet tampon immédiat :
      • Régulation de l'équilibre acido-basique du plasma
      • Augmentation du pH urinaire et de la concentration plasmatique en bicarbonates
  • Indications :
    • Correction des acidoses métaboliques
    • Intoxication par le phénobarbital
  • Contre-indications :
    • Alcalose métabolique
    • Acidose respiratoire
  • Effets secondaires :
    • Alcalose métabolique
    • Hypokaliémie
    • Surdosage : alcalose métabolique et dépression respiratoire, hypokaliémie, insuffisance cardiaque, œdème aigu du poumon
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

9. Bicarbonate de sodium 4,2 % et 8,4 %

  • Mode d'action :
    • Effet tampon immédiat :
      • Régulation de l'équilibre acido-basique du plasma
      • Augmentation du pH urinaire et de la concentration plasmatique en bicarbonates
  • Indications :
    • Correction des acidoses métaboliques
    • Hyperkaliémie menaçante
    • Arrêt cardiocirculatoire
  • Contre-indications :
    • Alcalose métabolique
    • Acidose respiratoire
  • Effets secondaires :
    • Alcalose métabolique
    • Hypokaliémie
    • Surdosage : alcalose métabolique et dépression respiratoire, hypokaliémie, insuffisance cardiaque, œdème aigu du poumon
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

10. Ringer lactate

  • Mode d'action :
    • Effet tampon immédiat :
      • Le lactate est métabolisé par le foie en bicarbonate : effet tampon qui permet de prévenir l'acidose liée à l'élimination rénale du chlore
  • Indications :
    • Déshydratations à prédominance extracellulaire
    • Hypovolémie : soluté de première intention lorsque les pertes sanguines ne dépassent pas 20% de la masse sanguine
    • Acidose métabolique
  • Contre-indications :
    • Hyperhydratation à prédominance extra-cellulaire
    • Insuffisance cardiaque
    • Alcalose métabolique
    • Hyperkaliémie
    • Hypercalcémie
  • Effets secondaires :
    • Alcalose métabolique
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

11. Mannitol

  • Mode d'action :
    • Produit une diurèse osmotique :
      • glucide pratiquement non métabolisable qui est éliminée par les glomérules rénaux et n'est pas absorbé au niveau des tubules, ce qui entraîne une élimination obligatoire d'une certaine quantité d'eau
  • Indications :
    • Hypertension intracrânienne
    • Oedème cérébral
    • Hypertension intraoculaire : crise de glaucome
    • Intoxications médicamenteuses
  • Contre-indications :
    • Hyperosmolarité plasmatique préexistante
    • Déshydratation à prédominance intracellulaire
    • Insuffisance cardiaque
    • Hyperkaliémie
    • Oedème pulmonaire
  • Effets secondaires :
    • Déshydratation
    • Déséquilibre hydroélectrolytique
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

12. Voluven

  • Mode d'action :
    • Pour 500 ml de solutions perfusés il y aura 100% d'augmentation de volume plasmatique soit 500 ml d'augmentation de volume plasmatique
  • Indications :
    • Choc hypovolémique : par hémorragie, déshydratation, fuite capillaire, brûlure
    • Choc vasoplégique : origine traumatique, opératoire, septique, toxique
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Surcharge circulatoire
    • Déshydratation à prédominance intracellulaire
    • Insuffisance rénale
    • Troubles de l'hémostase
  • Effets secondaires :
    • Réactions allergiques
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine [Internet]. Paris: Académie nationale de médecine; 2019. Solution. [cité 31 jullet 2019]. Disponible sur: http://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=solution
  2. Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine [Internet]. Paris: Académie nationale de médecine; 2019. Solvant. [cité 31 jullet 2019]. Disponible sur: http://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=solvant
  3. Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine [Internet]. Paris: Académie nationale de médecine; 2019. Soluté. [cité 31 jullet 2019]. Disponible sur: http://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=solute

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site EspaceSoignant gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site