pub

Antiseptiques

1. Principaux médicaments

Antiseptiques
Gammes Familles Propriétés Noms commerciaux
Chlorhexidine Biguanides Antiseptique aqueux Chlorhexidine® aqueuse 0,5 %
Chlorhexidine® aqueuse 0,2 %
Hibidil® 0,05 %
Chlorhexidine® colorée 0,5 %
Hibitane champ® 0,5 %
Antiseptique alcoolique Chlorhexidine® alcoolique colorée 0,5 %
Chlorhexidine® alcoolique 0,5 %
Biseptine®
Antiseptique savon Hibiscrub® 4 %
Antiseptique buccal Eludril® 0,5 ml/0,5 g
Paroex® 0,12 %
Alcool Ethanol Antiseptique alcoolique Alcool® 70 %
Hypochlorite Halogénés chlorés Antiseptique aqueux Amukine®
Dakin® 0,2 %
Polyvidione iodée Halogénés iodés Antiseptique aqueux Bétadine® dermique 10 %
Poliodine® dermique 10 %
Povidone iodée® 10 %
Antiseptique alcoolique Bétadine® alcoolique 5 %
Antiseptique savon Bétadine® scrub 4 %
Antiseptique buccal Bétadine® 10% bain de bouche
Antiseptique gel Bétadine® gel 10%
Antiseptique gynécologique Bétadine® 10% solution vaginale
Bétadine® 250 mg ovule
Antiseptique ophtalmique Bétadine® 5 % irrigation oculaire
Antiseptique pansement Bétadine® tulle 10 %

2. Chlorhexidine

  • Propriété :
    • Antiseptique à spectre étendu et à rémanence moyenne

2.1 Chlorhexidine : antiseptique aqueux

  • Indications :
    • Antisepsie des plaies superficielles peu étendues
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
  • Précautions :
    • Ne pas utiliser sur les muqueuses : irritant pour des concentrations supérieures à 0,02 %
    • Ne doit pas être en contact avec les cavités internes : cerveau, méninges, conduit auditif (ne pas utiliser pour la ponction lombaire, cathéter péridural ou rachidien ; les lavages et irrigation)
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Utilisation extemporanée

2.2 Chlorhexidine : antiseptique alcoolique

  • Indications :
    • Antisepsie de la peau saine avant acte médical invasif :
      • Prélèvements sanguins
      • Injection intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée
      • Cathétérisme veineux
    • Antisepsie de la peau dans la préparation du champ opératoire (avec colorant)
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
  • Précautions :
    • Ne pas utiliser sur les muqueuses : irritant pour des concentrations supérieures à 0,02 %
    • Ne doit pas être en contact avec les cavités internes : cerveau, méninges, conduit auditif (ne pas utiliser pour la ponction lombaire, cathéter péridural ou rachidien ; les lavages et irrigation)
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Sans colorant : 1 mois
    • Avec colorant : 10 jours

2.3 Chlorhexidine : antiseptique savon

  • Indications :
    • Lavage antiseptique et chirurgical des mains
    • Détersion de la peau dans la préparation du champ opératoire
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
  • Précautions :
    • Ne pas utiliser sur les muqueuses : irritant pour des concentrations supérieures à 0,02 %
    • Ne doit pas être en contact avec les cavités internes : cerveau, méninges, conduit auditif (ne pas utiliser pour la ponction lombaire, cathéter péridural ou rachidien ; les lavages et irrigation)
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • 1 mois

2.4 Chlorhexidine : antiseptique buccal

  • Indications :
    • Traitement des affection bucco-dentaires
    • Bains de bouche
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Enfant de moins de 6 ans et nouveau-né
    • Utilisation prolongée supérieure à 5 jours
    • Utilisation d'autres antiseptiques
  • Précautions :
    • Ne pas utiliser pour une durée supérieure à 5 jours :
      • Modification de l'équilibre microbien naturel buccal
      • Modification du goût
    • Incompatible avec les autres antiseptiques

3. Alcool

  • Propriété :
    • Antiseptique à spectre étendu et à rémanence nulle
  • Indications :
    • Antisepsie de la peau saine avant acte médical invasif :
      • Prélèvements sanguins autre que l'hémoculture
      • Injection intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée
    • Désinfection des ampoules et des bouchons
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Enfant de moins de 30 mois
    • Enfant avec antécédent de convulsions
    • Application mammaire en cas d'allaitement
    • Pansements occlusifs
  • Précautions :
    • Ne pas utiliser sur les muqueuses et les plaies
    • Eviter l'application large sur la peau
    • Ne pas utiliser pour les prélèvements pour dosage d'alcoolémie
  • Péremption :
    • 1 mois

4. Hypochlorite

  • Propriété :
    • Antiseptique à large spectre et à faible rémanence
  • Indications :
    • Antisepsie de la peau, des muqueuses et des plaies
    • Désinfection des plaies par trempage en cas d'accidents d'exposition au sang (AES) (plaie, coupure, piqûre)
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
  • Précautions :
    • Inactif en présence de matière organique
    • Rare de sensation de brûlures ou d'irritation sur peau lésée ne justifiant par l'arrêt du traitement
  • Péremption :
    • 1 mois

5. Polyvidione iodée

  • Propriété :
    • Antiseptique à large spectre et à haute rémanence

5.1 Polyvidione iodée : antiseptique aqueux

  • Indications :
    • Antisepsie de la peau saine avant acte médical invasif :
      • Prélèvements sanguins
      • Injection intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée
    • Antisepsie de la peau dans la préparation du champ opératoire
    • Irrigation si dilution à 2 % avec de l'eau stérile
    • Lavage de plaies si dilution à 10 % avec de l'eau stérile
  • Contre-indications :
    • Allergie à la povidone
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
    • Grands brûlés
    • Enfants de moins d'un mois et nouveau-né
    • Grossesse et allaitement
  • Allergie à l'iode : n'existe pas
    • L'iode est un élément naturel présent dans notre alimentation, notamment le sel
    • Les réactions immunologiques sont dues aux complexes moléculaires supportant l'atome d'iode :
      • Tropomyosine pour les crustacés
      • Parvalbumine pour les poissons
    • Les réactions immunologiques ne sont pas dues aux molécules d'iode
    • L'expression " allergie à l'iode " ne devrait pas être utilisée
  • Précautions :
    • Prudence chez l'enfant de moins de 30 mois :
      • Application brève peu étendue
      • Eviter l'application sur peau lésée
      • Rincer à l'eau stérile après application
    • Risque de surcharge iodée pouvant entraîner un dysfonctionnement thyroïdien en cas d’administration répétée et prolongée
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Avec bouchon réducteur : 1 mois
    • Sans bouchon réducteur : 15 jours

5.2 Polyvidione iodée : antiseptique alcoolique

  • Indications :
    • Antisepsie de la peau saine avant acte médical invasif :
      • Prélèvements sanguins
      • Injection intraveineuse, intramusculaire, sous-cutanée
      • Cathétérisme veineux
    • Antisepsie de la peau dans la préparation du champ opératoire
    • Désinfection des ampoules et des bouchons
  • Contre-indications :
    • Allergie à la povidone
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
    • Grands brûlés
    • Enfants de moins d'un mois et nouveau-né
    • Grossesse et allaitement
  • Allergie à l'iode : n'existe pas
    • L'iode est un élément naturel présent dans notre alimentation, notamment le sel
    • Les réactions immunologiques sont dues aux complexes moléculaires supportant l'atome d'iode :
      • Tropomyosine pour les crustacés
      • Parvalbumine pour les poissons
    • Les réactions immunologiques ne sont pas dues aux molécules d'iode
    • L'expression " allergie à l'iode " ne devrait pas être utilisée
  • Précautions :
    • Prudence chez l'enfant de moins de 30 mois :
      • Application brève peu étendue
      • Eviter l'application sur peau lésée
      • Rincer à l'eau stérile après application
    • Risque de surcharge iodée pouvant entraîner un dysfonctionnement thyroïdien en cas d’administration répétée et prolongée
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Avec bouchon réducteur : 1 mois
    • Sans bouchon réducteur : 15 jours

5.3 Polyvidione iodée : antiseptique savon

  • Indications :
    • Lavage antiseptique et chirurgical des mains
    • Détersion de la peau dans la préparation du champ opératoire
  • Contre-indications :
    • Allergie à la povidone
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
    • Grands brûlés
    • Enfants de moins d'un mois et nouveau-né
    • Grossesse et allaitement
  • Allergie à l'iode : n'existe pas
    • L'iode est un élément naturel présent dans notre alimentation, notamment le sel
    • Les réactions immunologiques sont dues aux complexes moléculaires supportant l'atome d'iode :
      • Tropomyosine pour les crustacés
      • Parvalbumine pour les poissons
    • Les réactions immunologiques ne sont pas dues aux molécules d'iode
    • L'expression " allergie à l'iode " ne devrait pas être utilisée
  • Précautions :
    • Prudence chez l'enfant de moins de 30 mois :
      • Application brève peu étendue
      • Eviter l'application sur peau lésée
      • Rincer à l'eau stérile après application
    • Risque de surcharge iodée pouvant entraîner un dysfonctionnement thyroïdien en cas d’administration répétée et prolongée
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Avec bouchon réducteur : 1 mois
    • Sans bouchon réducteur : 15 jours

5.4 Polyvidione iodée : antiseptique buccal

  • Indications :
    • Traitement des affection bucco-dentaires
    • Bains de bouche
  • Contre-indications :
    • Allergie à la povidone
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
    • Grands brûlés
    • Enfants et nouveau-né
    • Grossesse et allaitement
  • Allergie à l'iode : n'existe pas
    • L'iode est un élément naturel présent dans notre alimentation, notamment le sel
    • Les réactions immunologiques sont dues aux complexes moléculaires supportant l'atome d'iode :
      • Tropomyosine pour les crustacés
      • Parvalbumine pour les poissons
    • Les réactions immunologiques ne sont pas dues aux molécules d'iode
    • L'expression " allergie à l'iode " ne devrait pas être utilisée
  • Précautions :
    • Prudence chez l'enfant de moins de 30 mois :
      • Application brève peu étendue
      • Eviter l'application sur peau lésée
      • Rincer à l'eau stérile après application
    • Risque de surcharge iodée pouvant entraîner un dysfonctionnement thyroïdien en cas d’administration répétée et prolongée
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Avec bouchon réducteur : 1 mois
    • Sans bouchon réducteur : 15 jours

5.5 Polyvidione iodée : antiseptique gynécologique

  • Indications :
    • Toilette antiseptique vulvaire et périnéale
    • Irrigation vaginale si dilué
  • Contre-indications :
    • Allergie à la povidone
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
    • Grands brûlés
    • Enfants et nouveau-né
    • Grossesse et allaitement
  • Allergie à l'iode : n'existe pas
    • L'iode est un élément naturel présent dans notre alimentation, notamment le sel
    • Les réactions immunologiques sont dues aux complexes moléculaires supportant l'atome d'iode :
      • Tropomyosine pour les crustacés
      • Parvalbumine pour les poissons
    • Les réactions immunologiques ne sont pas dues aux molécules d'iode
    • L'expression " allergie à l'iode " ne devrait pas être utilisée
  • Précautions :
    • Prudence chez l'enfant de moins de 30 mois :
      • Application brève peu étendue
      • Eviter l'application sur peau lésée
      • Rincer à l'eau stérile après application
    • Risque de surcharge iodée pouvant entraîner un dysfonctionnement thyroïdien en cas d’administration répétée et prolongée
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Péremption :
    • Avec bouchon réducteur : 1 mois
    • Sans bouchon réducteur : 15 jours

5.6 Polyvidione iodée : antiseptique ophtalmique

  • Indications :
    • Antisepsie pré-opératoire cutanée péri-oculaire et conjonctiviale en chirurgie ophtalmique
  • Contre-indications :
    • Allergie à la povidone
    • Désinfection du matériel médico-chirurgical
    • Utilisation d'autres antiseptiques
    • Grands brûlés
    • Enfants et nouveau-né
    • Grossesse et allaitement
  • Précautions :
    • Prudence chez l'enfant de moins de 30 mois :
      • Application brève peu étendue
      • Eviter l'application sur peau lésée
      • Rincer à l'eau stérile après application
    • Risque de surcharge iodée pouvant entraîner un dysfonctionnement thyroïdien en cas d’administration répétée et prolongée
    • Incompatible avec les autres antiseptiques
  • Allergie à l'iode : n'existe pas
    • L'iode est un élément naturel présent dans notre alimentation, notamment le sel
    • Les réactions immunologiques sont dues aux complexes moléculaires supportant l'atome d'iode :
      • Tropomyosine pour les crustacés
      • Parvalbumine pour les poissons
    • Les réactions immunologiques ne sont pas dues aux molécules d'iode
    • L'expression " allergie à l'iode " ne devrait pas être utilisée
  • Péremption :
    • Avec bouchon réducteur : 1 mois
    • Sans bouchon réducteur : 15 jours
Mise à jour le 31/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com
Bonjour, et bienvenue sur EspaceSoignant.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services d'EspaceSoignant.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, EspaceSoignant.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur EspaceSoignant.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !

Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page