Accueil > Infirmier > Cours IFSI > UE 4.4.S4 > L'aide à la pose d'un cathéter sus-pubien

L'aide à la pose d'un cathéter sus-pubien

Mis à jour le 4/8/2019

1. Définition

Le cathétérisme sus-pubien est la mise en place par un médecin, d'un cathéter au-dessus de la symphyse pubienne jusque dans la vessie afin d'en évacuer les urines.

2. Objectifs

  • Evacuer l'urine lorsque le sondage vésical est impossible
  • Evacuer l'urine lors d'une rétention vésicale aiguë ou chronique
  • Evacuer l'urine lors d'une inflammation des voies urinaires
  • Evacuer l'urine lors d'un traumatisme de l'urètre

3. Matériel nécessaire

  • Kit de cathétérisme sus-pubien :
    • Cathéter
    • Trocart avec mandrin interne
    • Bague de fixation colissante et amovible
    • Tubulure de connexion
    • Robinet
    • Sac collecteur d'urine stérile
  • Champ stérile fenestré
  • Champ de table stérile
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même gamme que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique alcoolique
  • Ampoules, dosettes et/ou poche de solution saline isotonique à 0,9% (Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Seringue stérile de 20 mL
  • Bistouri
  • Fil de suture serti sur une aiguille
  • Ciseaux stériles
  • Pince à griffes stérile
  • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
  • Tondeuse ou ciseaux
  • Nécessaire à l'anesthésie locale :
    • Anesthésique local injectable
    • Seringue stérile de 20 mL
    • Aiguille pompeuse (rose : 18 Gauge)
    • Aiguille intra-musculaire (21 gauges (verte) ou 22 gauges (noir) ou 23 gauges (bleu))
  • Nécessaire à l'habillage :
    • Médecin opérateur :
      • Gants à usage unique stérile
      • Charlotte (coiffe)
      • Masque (bavette)
      • Casaque stérile (sarrau stérile)
    • Aide opérateur :
      • Charlotte (coiffe)
      • Masque (bavette)
      • Gants à usage unique stérile
      • Tablier de protection à usage unique
    • Patient :
      • Charlotte (coiffe)
      • Masque (bavette)
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Désinfection chirurgicale des mains par lavage / Désinfection chirurgicale des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Si besoin, dépiler la zone d'insertion du cathéter avec une tondeuse ou aux ciseaux : ne pas raser
    • La dépilation doit toujours être réalisée dans le sens du poils pour éviter les folliculites
  • Poser au patient une charlotte (coiffe) et un masque (bavette)

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement des compresses stériles
  • Imprégner les compresses stériles :
    • 1 paquet : savon antiseptique dilué avec de l'eau stérile ou solution saline isotonique à 0,9%
    • 1 paquet : eau stérile ou solution saline isotonique à 0,9%
    • 1 paquet : compresses sèches
    • 1 paquet : antiseptique alcoolique

4.3 Réalisation

  • S'habiller :
    • Charlotte (coiffe)
    • Masque (bavette)
    • Tablier de protection à usage unique
  • Réaliser une hygiène des mains : frictions hydro-alcoolique ou lavage antiseptique des mains
  • Enfiler des gants à usage unique stériles
  • Réaliser l'antisepsie cutanée
Antisepsie

La pose d'un cathéter sus-pubien nécessite une antisepsie cutanée en 7 temps :

  • Temps n°1 : détersion avec une compresse stérile imprégnée de savon antiseptique ou de savon doux, dilué avec de l'eau stérile ou une solution saline isotonique à 0,9%
  • Temps n°2 : rinçage à l'eau stérile ou solution saline isotonique à 0,9%
  • Temps n°3 : séchage par tamponnement avec une compresse stérile sèche
  • Temps n°4 : antisepsie n°1 avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Temps n°5 : séchage à l'air libre (respecter le temps de contact de l'antiseptique selon les recommandations du fabricant)
  • Temps n°6 : antisepsie n°2 avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Temps n°7 : séchage à l'air libre (respecter le temps de contact de l'antiseptique selon les recommandations du fabricant)
Technique

Toujours procéder du plus propre au plus sale : le site d'insertion du cathéter est considéré comme étant le plus propre

  • Du centre vers la périphérie de la plaie : Antisepsie plaie vers extérieur
  • Toucher uniquement les bords de la compresse
  • Ne jamais repasser à un même endroit
  • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
  • Jeter les gants
  • Réaliser une hygiène des mains : frictions hydro-alcoolique ou lavage antiseptique des mains
  • Aider le médecin opérateur à l'habillage stérile (après sa désinfection chirurgicale des mains par lavage ou par frictions)
  • Aider le médecin opérateur à installer le champ de table stérile
  • Ouvrir aseptiquement et disposer sur le champ de table stérile tout le matériel nécessaire :
    • Compresses stériles imprégnées d'antiseptique alcoolique
    • Compresses stériles sèches
    • Champ stérile fenestré
    • Kit de cathétérisme sus-pubien
    • Seringue stérile de 20 mL
    • Bistouri
    • Fil de suture serti sur une aiguille
    • Ciseaux stériles
    • Pince à griffes stérile
    • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
    • Nécessaire à l'anesthésie locale
  • Réalisation du cathétérisme par le médecin opérateur dans des conditions d'asepsie chirurgicale :
    • Repère du point de ponction: la vessie est à deux travers de doigts au-dessus du bord de la symphyse pubienne, sur la ligne médiane de la paroi abdominale
    • Anesthésie locale
    • Incision de la peau au niveau du point de ponction
    • Introduction du trocart dans la vessie perpendiculairement au plan cutané
    • Vérification du reflux de l'urine par aspiration
    • Mise en place du cathéter à travers le trocard
    • Retrait du trocard
    • Adaptation de tubulure de connexion, du robinet et du sac collecteur d'urine stérile
    • Vérification de la solidité des connexions
    • Vérification de l'étanchéité du système
    • Fixation du cathéter à la peau
    • Réalisation du pansement :
      • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de pose du cathéter
    • Nombre de ponctions effectuées
    • Type de cathéter et numéro de lot
    • Localisation du site d'insertion
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Hémorragie
  • Mauvais positionnement du cathéter
  • Perforation intestinale
  • Obstruction du cathéter : rinçage et lavage vésical avec du sérum physiologique

6. Surveillance

  • Vidanger la vessie de 500 ml en 500 ml, d'heure en heure : risque de contracture douloureuse du détrusor et d'une hémorragie de la muqueuse vésicale
  • Système clos et imperméable
  • Poche en déclive
  • Diurèse
  • Absence de douleur
  • Absence de signe d'inflammation :
    • Douleur
    • Rougeur
    • Chaleur
    • Odème
  • Propreté et état du pansement : réfection si pansement décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire
  • Bonne fixation du cathéter
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Antisepsie de la peau saine avant un geste invasif chez l’adulte [Internet]. Health & Co; 2016 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XXIV). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2016/05/Recos-Antisepsie-SF2H-2016.pdf
  3. CCLIN Ouest. Hygiène des plaies et pansements [Internet]. 2004 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=1595
  4. CClin Sud-Ouest. Le bon usage des antiseptiques pour la prévention de risque infectieux chez l’adulte [Internet]. 2013 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=2519

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site EspaceSoignant gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site