Accueil > Aide-soignant > Module 6 - Hygiène hospitalière > Les précautions complémentaires type air

Les précautions complémentaires type air

Mis à jour le 2/8/2019

1. Définition

Les précautions complémentaires type air sont des compléments des précautions standard d'hygiène, qui participent à la prévention de la transmission croisée par inhalation, d'un agent infectieux de moins de 5 micromètres, en suspension dans l'air, et dont les sites d'innoculation sont les voies respiratoires inférieures.

2. Indications de mise en place

  • Rougeole
  • Tuberculose pulmonaire active
  • Varicelle
  • Zona

3. Mise en place des précautions complémentaires

3.1 Signalisation

  • Sur la porte de la chambre
  • Sur la plannification des soins
  • Sur le dossier du patient
  • Sur les demandes d'examens

3.2 Hygiène des locaux

  • Géographie de la chambre :
    • Chambre individuelle si possible
    • Sinon cohorting : regroupement des patients infectés par le même micro-organisme
  • Entretien de la chambre :
    • Entretien journalier
    • Solution détergente/désinfectante
  • Matériel du patient :
    • Matériel individualisé
    • Matériel décontaminé après utilisation

3.3 Hygiène du soignant

  • Hygiène des mains :
    • Lavage hygiénique des mains
    • Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Port de gants :
    • Selon les précautions standard
  • Port du masque :
    • Masque de protection respiratoire de type FFP2 minimum, avant l'entrée dans la chambre
      • Classification de protection respiratoire FFP (Filtering Facepiece Particles) :
        • FFP1 : 78% d'efficacité (22% de fuites totales maximales)
        • FFP2 : 92% d'efficacité (8% de fuites totales maximales)
        • FFP3 : 98% d'efficacité (2% de fuites totales maximales)
  • Port de lunettes de protection :
    • Selon les précautions standard
  • Port d'un tablier :
    • Selon les précautions standard

3.4 Hygiène du matériel, du linge et des déchets :

  • Vaiselle :
    • Vaisselle à usage unique : circuit des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
      • Sauf spécificité pour les infections à Clostridium difficile : déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
    • Vaisselle réutilisable : nettoyage de la vaisselle et du moyen de transport
  • Linge :
    • Linge utilisé non souillé : tri standard
    • Linge utilisé souillé : double emballage fermé et étanche
  • Déchets :
    • Tri standard et élimination pluri-quotidienne des déchets d'activités de soins :
      • Déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
      • Déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)

3.5 Hygiène lors des déplacements du patient

  • Déplacement autonome :
    • Port d'un masque de protection respiratoire
    • Limiter les déplacements autonomes
  • Transfert :
    • Port d'un masque de protection respiratoire
    • Avertir le lieu réceptionnant le patient
    • Joindre la "fiche isolement patient" lors des déplacements

3.6 Hygiène des visiteurs

  • Information des procédures :
    • Lavage des mains avant la sortie de la chambre
    • Désinfection des mains après la sortie de la chambre
    • Port d'un masque de protection respiratoire
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : air ou gouttelettes [Internet]. Paris: Health & Co; 2013 [cité 2 août 2019]. (Hygiènes; vol. XX). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2013/03/SF2H_recommandations_air-ou-gouttelettes_2013.pdf

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre