pub
Module 1 - Activités de la vie quotidienne

Soin d'hygiène de stomie digestive : colostomie droite

1. Définition

La stomie digestive est un abouchement chirurgical temporaire ou permanent d'un segment de l'appareil digestif à la paroi abdominale antérieure.

  • La réalisation d'une stomie a pour conséquence :
    • La perte du contrôle volontaire de l'exonération des matières fécales ou des urines
    • L'altération de l'image corporelle

2. Colostomie

2.1 Définition

La colostomie est l'abouchement chirurgical du côlon à la paroi abdominale permettant l'évacuation des selles.

2.2 Qualité des selles en fonction du siège de la colostomie

  • La qualité des selles évacuées par la stomie est fonction du siège de celle-ci :
    • Colostomie transverse droite : selles semi-liquides voire pâteuses
    • Colostomie transverse gauche : selles moulées, normales

2.3 Indications

  • Colostomie temporaire :
    • Protection d'une anastomose
    • Occlusion
    • Mise au repose d'une partie de l'intestin
    • Pathologies digestives infectieuses (péritonite due à la perforation du côlon, ...)
    • Pathologies inflammatoires du côlon et du rectum
  • Colostomie définitive :
    • Pathologies malignes : tumeurs

3. Objectifs

  • Garantir une hygiène corporelle
  • Garantir la bonne tenue des systèmes appliqués sur la peau
  • Surveiller l'état cutanéo-muqueux du contour de la stomie
  • Surveiller le transit
  • Assurer le bien-être physique et moral du patient
  • Aider la patient à travailler sur l'image de soi
  • Stimuler les capacités physiques
  • Instaurer un dialogue pour évaluer l’état psychique

4. Matériel nécessaire

  • Appareillage adapté :
    • En 1 pièce : dispositif vidangeable non stérile, transparent et équipé d'un filtre et système de prévention antigonflement
    • En 2 pièces :
      • Socle avec système de verrouillage de sécurité click audible
      • Poche vidangeable non stérile, transparente et équipée d'un filtre et système de prévention antigonflement
      • Clamp de fermeture pour poche vidable, si pas intégré à la poche
  • Pâte protectrice et/ou anneaux d’étanchéité
  • Modèle de découpe du support protecteur
  • Ciseaux
  • Stylo
  • Gants à usage unique non stériles
  • Cuvette
  • Eau du réseau (non stérile)
  • Sérum salé isotonique à 0,9 % (sérum physiologique – Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Savon doux
  • Compresses non tissées non stériles
  • Gant de toilette
  • Papier de toilette doux
  • Protection pour le lit
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

5. Procédure

5.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Installer confortablement le patient en décubitus dorsal

5.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire
  • Remplir la cuvette d'eau tiède, à la température convenable pour le patient : vérifier la température de l'eau à l'aide du coude
  • Préserver l'intimité du patient en fonction de la visibilité :
    • Fermer les fenêtres
    • Baisser les volets
    • Installer un paravent si nécessaire

5.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Retirer l'appareillage de stomie souillée :
    • Maintenir la peau
    • Décoller l'appareillage du haut vers le bas
    • Jeter l'appareillage dans le sacs à élimination des déchets
  • Nettoyer la stomie :
    • Ne jamais utiliser d'antiseptique, d’alcool, éther, éosine, parfum ou eau de Cologne
    • Les premiers jours :
      • Avant des compresses non tissées non stériles imprégnées de sérum physiologique
    • Les jours suivants :
      • Avec un gant de toilette (ou des compresses non tissées non stériles), de l'eau et du savon doux : une stomie se nettoie de la même façon que l'on nettoie un anus lors de la toilette
  • Rincer abondamment si nettoyage au savon doux
  • Sécher minutieusement le pourtour de la stomie par tamponnement avec des compresses non tissées non stériles sèches
  • Observer la stomie, les points de suture (si présent) et la peau péristomial
  • Jeter les gants
  • Adapter l'appareillage :
    • Mesurer le diamètre de la stomie à l'aide des dessins du socle
    • Découper la partie adhésive du socle : ajouter 3 à 4 millimètres au diamètre mesuré
    • Contrôler la grandeur de la découpe
    • Enfiler des gants à usage unique non stériles
    • Appliquer si nécessaire de la pâte protectrice et la laisser sècher :
      • Appareillage en 1 pièce : mettre la pâte avant de poser l'appareillage
      • Appareillage en 2 pièces : mettre la pâte après la pose du support
    • Coller l'appareillage (poche ou socle de base) en tirant la peau pour éviter les plis, veiller à ne par recouvrir une partie de la stomie
    • S'assurer de l'étanchéité du système
    • Adapter la poche sur la plaque de base (appareillage 2 pièces)
    • Jeter les gants

5.4 Finalisation

  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure du soin
    • Quantité et aspect des selles
    • Aspect de la stomie
    • Etat cutané au pourtour de la stomie
    • Type de matériel utilisé
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

6. Complications - Incidents - Accidents

  • Liés à l'appareillage :
    • Mauvaise étanchéité : fuites de liquide intestinal sous l'appareillage
    • Réaction cutanée à l'adhésif de l'appareillage
    • Plaie péristomiale, érythème
    • Décollement
  • Liés à la stomie :
    • Abcès péristomial : oedème, écoulement, douleur, fièvre
    • Prolapsus
    • Désinsertion : stomie pas ou peu visible (nécessite une intervention chirurgicale)
    • Occlusion : arrêt du transit (gaz et selles)
    • Nécrose
    • Hémorragie
    • Sténose
    • Hernie
  • Altération de l'image corporelle

7. Surveillance

  • Surveillance de la stomie et de l'appareillage
    • Aspect de la stomie : couleur, forme, position
    • Points de suture (si présent)
    • Peau péristomiale
    • Reprise du transit : émission de gaz, type et qualité des effluents
    • Vérifier fréquemment l'étanchéité de l'appareillage et le changer si présence de fuite ou si la poche est pleine
  • Evaluation du bien-être physique et moral du patient
  • Evaluation des capacités physiques
  • Evaluation l’état psychique
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • CCLIN-ARLIN (Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales - Antennes Régionales de Lutte contre les Infections Nosocomiales). Fiches techniques / Pratiques - " Soins des stomies digestives cicatrisées, version 2 " ; Mai 2013.
  • Réseau de cancérologie Rhône-Alpes. Prise en charge des patients colostomisés de la période post-opératoire à la sortie ; Juin 2011.
Bonjour, et bienvenue sur EspaceSoignant.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services d'EspaceSoignant.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, EspaceSoignant.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur EspaceSoignant.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Recharger la page