pub
UE 2.11 - Pharmacologie et Thérapeutiques

Antiparkinsoniens

1. Principaux médicaments

Antiparkinsoniens
Familles Dénominations Communes
Internationales (DCI)
Noms commerciaux
Anticholinergiques Bipéridène Akineton®
Trihexyphénydile Artane®
Parkinane®
Tropatépine Lepticur®
L-DOPA Levodopa Levodopa®
Levodopa + Bensérazide Modopar®
Levodopa + Carbidopa Sinemet®
Inhibiteurs enzymatiques de la MAO
(IMAO)
Rasagiline Azilect®
Sélégiline Déprényl®
Otrasel®
Inhibiteurs enzymatiques de la COMT
(ICOMT)
Entalcapone Comtan®
Agonistes dopaminergiques Amantadine Mantadix®
Apomorphine Apokinon®
Bromocriptine Parlodel®
Piribédil Trivastal®

2. Anticholinergiques

  • Mode d'action :
    • Effet antiparkinsonien par diminution le tonus cholinergique
      • La substance anticholinergique entraîne une inhibition des effets de l'acétylcholine (neurotransmetteur)
      • L'inhibition des effets de l'acétylcholine (neurotransmetteur) entraîne une diminution des symptômes de la maladie de Parkinson (tremblement, hypertonie)
  • Indications :
    • Correction des symptômes de tremblement de la maladie de Parkinson
    • Correction du syndrome parkinsonien induit par les neuroleptiques
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Glaucome à angle fermé
    • Bronchique chronique
    • Adénome de la prostate
  • Effets secondaires :
    • Syndrome confusionnel
    • Troubles mnésiques
    • Sécheresse buccale
    • Constipation
    • Mydriase
    • Tachycardie
    • Réactions allergiques
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires

3. L-DOPA

  • Mode d'action :
    • Effet antiparkinsonien par augmentation du tonus dopaminergique
      • La dopadécarboxylase centrale transforme la L-Dopa est transformée au niveau du neurone dopaminergique en dopamine
      • La dopamine formée compense le déficit en dopamine de la maladie de Parkinson
  • Indication :
    • Traitement symptomatique de la maladie de Parkinson
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Troubles psychotiques
    • Association avec les IMAO non sélectifs
    • Association avec les neuroleptiques
    • Association avec la vitamine B6
  • Effets secondaires :
    • Troubles psychiques : hypersomnie diurne, insomnie, irritabilité, agitation, délires, hallucinations, anxiété
    • Troubles digestifs : nausées, vomissements
    • Troubles cardio-vasculaires
    • Réactions allergiques
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires

4. Inhibiteurs enzymatiques de la MAO (IMAO : Inhibiteurs de la MonoAmine Oxydase)

  • Mode d'action :
    • Effet antiparkinsonien par inhibition de la MAO de type B
      • L'inhibition de la MAO de type B entraîne une diminution de la dégradation de la dopamine cérébrale
      • La diminution de la dégradation de la dopamine cérébrale entraîne une augmentation de la concentration de dopamine
      • L'augmentation de la concentration de dopamine compense le déficit en dopamine de la maladie de Parkinson
  • Indication :
    • En association avec de la L-DOPA : traitement symptomatique de la maladie de Parkinson
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
  • Effets secondaires :
    • Troubles psychiques : hypersomnie diurne, insomnie, irritabilité, agitation, délires, hallucinations, anxiété
    • Troubles digestifs : nausées, vomissements
    • Troubles cardio-vasculaires
    • Réactions allergiques
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires

5. Inhibiteurs enzymatiques de la COMT (COMT : Catéchol-O-MéthylTransférase)

  • Mode d'action :
    • Effet antiparkinsonien par inhibition de la COMT
      • La COMT est l'enzyme de dégradation de la L-DOPA
      • L'inhibition de la COMT entraîne une augmentation de la durée d'action de la L-DOPA
  • Indication :
    • En association avec de la L-DOPA : traitement symptomatique de la maladie de Parkinson
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
  • Effets secondaires :
    • Troubles psychiques : hypersomnie diurne, insomnie, irritabilité, agitation, délires, hallucinations, anxiété
    • Troubles digestifs : nausées, vomissements
    • Troubles cardio-vasculaires
    • Réactions allergiques
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires
Mise à jour le 31/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com