pub
Module 3 - Pathologies

Uropathie obstructive

1. Définitions

L'uropathie obstructive est une affection urinaire secondaire à une obstruction sur les voies urinaires.

La néphropathie obstructive est une affection rénale secondaire aux conséquences d'une obstruction sur les voies urinaires.

2. Physiopathologie

  • Un obstacle sur les voies urinaires entraîne une augmentation de la pression en amont de cet obstacle
  • L'augmentation de la pression en amont entraîne des lésions rénales
  • L'augmentation de la pression en amont et les lésions rénales entraînent une diminution du débit de filtration glomérulaire

3. Etiologies

  • Lithiase
  • Traumatisme
  • Cancer
  • Hypertrophie de la prostate
  • Malformation, phimosis

4. Examens et signes cliniques

  • Douleur localisée au siège de l'obstacle
  • Dysurie
  • Pollakiurie
  • Globe vésical
  • Masse abdominale
  • Infection urinaire

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens biologiques

  • Examen cyto-bactériologique des urines (ECBU)
  • Bilan urinaire
  • Bilan sanguin de la fonction rénale

5.2 Examens médicaux

  • Echographie rénale, urétérale, vésicale, urétrale : permet de visualiser l'obstacle

6. Complications

  • Infection urinaire
  • Lithiase urinaire
  • Insuffisance rénale aiguë

7. Prise en soins

  • Prise en charge médicale :
    • Anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS) : lutter contre la douleur
    • Antalgique : lutter contre la douleur
    • Antibiotique : lutter contre l'infection
  • Prise en charge chirurgicale :
    • Permet de lever l'obstacle :
      • Sonde urétérale : sonde sortant à travers la vessie et le canal urinaire et qui est solidarisée avec une sonde urinaire
      • Sonde double J ou sonde JJ : sonde comportant à ses 2 extrémités d'une boucle en forme de J, une supérieure qui se positionne dans le rein, une inférieure qui se positionne dans la vessie, lui permettant ainsi de tenir toute seule
      • Cystocathéter : cathéter sus-pubien
      • Sonde de néphrostomie
  • Prise en charge étiologique
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com