pub
Module 3 - Pharmacologie
pub

Aérosolthérapie

1. Définition

L'aérosolthérapie est la projection dans les voies respiratoires d'un micro-brouillard de substance volatiles, médicamenteuses ou non.

2. Objectifs

  • Fluidifier les sécrétions bronchiques
  • Humidifier les voies respiratoires
  • Favoriser une bronchodilatation dans certaines affections
  • Traiter une infection de la cavité ORL
  • Assurer le confort du patient

3. Matériel nécessaire

  • Solution à administrer par nébulisation
  • Kit de nébulisation :
    • Masque à aérosol
    • Cuve
    • Raccord à air ou à oxygène
  • Source d'air comprimé ou d'oxygène
  • Détendeur débilitre
  • Eau stérile
  • Compresses stériles
  • Mouchoir en papier
  • Réniforme
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Vérifications

  • Vérifier l'identité du patient
  • Vérifier la concordance entre l'identité patient et la prescription
  • Vérifier la concordance entre le médicament préparé et la prescription
  • Vérifier l’absence d’allergie(s)
  • Vérifier le calcul de dosage
  • Vérifier la limpidité de la solution
  • Vérifier l’étiquetage de la préparation
    • Nom du patient
    • Dénomination de la spécialité ou dénomination commune internationale (DCI)
    • Dosage et/ou dilution exprimés en concentration et/ou en quantité
    • Voie d’administration
    • Heure de préparation
    • Heure d'administration
    • Durée et/ou débit
    • Nom du préparateur
  • Vérifier le mode d'administration
  • Vérifier l'heure prévue d'administration

4.2 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Installer confortablement le patient en position demi-assise
  • Faire moucher, tousser et cracher le patient

4.3 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Préparer la solution à administrer par nébulisation
  • Verser la solution dans la cuve
  • Adapter la cuve au masque à aérosol
  • Adapter le détendeur débilitre à la source
  • Relier la cuve au détendeur débilitre avec le raccord d'air comprimé ou d'oxygène

4.4 Réalisation

  • Il est préférable de réaliser les aérosols en air :
    • Permet d'éviter un apport en oxygène chez un patient respirant en air ambiant et d'éviter de créer une dépendance à l'oxygène (l'oxygène est une thérapeutique médicale)
    • Permet de ne pas majoration d'une hypercapnie chez l'insuffisant respiratoire : risque d'entraîner coma voire de décès
    • Chez les patients sous oxygénothérapie, possibilité de réaliser l'aérosol en oxygène à condition de conserver un apport en oxygène constant
  • Régler le débit entre 5 et 7 lpm (litres par minute)
    • Chez les patients sous oxygène :
      • Si oxygénothérapie < 5 lpm : réaliser l'aérosol en air en superposant les dispositifs d'administration d'oxygène et d'aérosol
      • Si oxygénothérapie entre 5 et 7 lpm : réaliser l'aérosol en oyxgène en remplacant le dispositif d'administration d'oxygène par l'aérosol
      • Si oxygénothérapie > 7 lpm : réaliser l'aérosol en oyxgène en remplacant le dispositif d'administration d'oxygène par l'aérosol
  • S'assurer de la formation du brouillard
  • Appliquer le masque sur le visage du patient
  • Faire respirer normalement le patient
  • Laisser l'aérosol 15 à 20 minutes en fonction de la prescription
  • A la fin de l'aérosol, réinstaller le patient
  • Faire moucher, tousser et cracher le patient
  • Nettoyer le dispositif :
    • Vider complètement la cuve
    • Rincer la cuve avec de l'eau stérile
    • Sécher la cuve avec des compresses stériles (non tissées)
    • Essuyer le masque avec une compresse
    • Conserver le dispositif dans une pochette plastique : permet de le protéger des poussières et des souillures
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure d'administration
    • Produit administré
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Majoration d'une hypercapnie chez l'insuffisant respiratoire : utiliser de préférence de l'air comprimé. Eviter d'utiliser de l'oxygène médical
  • Inefficacité si fuite
  • Nausée si aérosol fait à proximité d'un repas
  • Peur, sensation d'étouffement, d'oppression

6. Surveillance

  • Surveiller la survenue d’effet(s) indésirable(s)
  • Vérifier le(s) bénéfice(s) obtenu(s)
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Ouest (C.CLIN-Sud-Ouest). Préparation et administration des médicaments dans les unités de soins - Bonnes pratiques d'hygiène. Octobre 2005
  • Haute Autorité de Santé (HAS). Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments. Juilllet 2001.