pub

Méningites infectieuses

1. Définition

La méningite infectieuse est une inflammation de l'arachnoïde, de la pie-mère et du liquide cérébrospinal (LCS). La méningite correspond à l'association d'un syndrome infectieux et d'un syndrome méningé.

2. Physiopathologie

  • Les méninges sont formées de trois feuillet qui se trouvent entre l'os du crâne et le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) :
    • Dure-mère : enveloppe fibreuse située en dehors (vers l'os du crâne)
    • Arachnoïde : enveloppe richement vascularisée située au milieu
    • Pie-mère : enveloppe conjonctive située en dedans et adhérente au parenchyme cérébrale
    • L'espace sus-arachnoïdien est l'espace situé entre la dure-mère et l'arachnoïde
    • L'espace sous-arachnoïdien est l'espace situé entre l'arachnoïde et la pie-mère

3. Etiologies

  • Méningite bactérienne
  • Méningite à pneumocoque
  • Méningite à méningocoque
  • Méningite à Listéria monocytogènes
  • Méningite à Haemophilius influenzae
  • Méningite à streptocoque du groupe B
  • Méningite tuberculeuse
  • Méningite virale

4. Examens et signes cliniques

  • Syndrome infectieux :
    • Hyperthermie
    • Sueurs
    • Frissons
    • Myalgies
    • Signes spécifiques en fonction de l'étiologie infectieuse
  • Syndrome méningé :
    • Signes fonctionnels : trépied méningitique
      • Céphalée intenses, diffuses, violentes, continues
        • Photophobie : crainte de la lumière secondaire à une hypersensibilité à cette stimulation sensorielle qui intensifie la céphalée
        • Phonophobie : crainte du bruit secondaire à une hypersensibilité à cette stimulation sensorielle qui intensifie la céphalée
      • Vomissement en jet
      • Constipation
    • Signes physiques : raideur méningée
      • Raideur de nuque
        • Signe de Kernig : impossibilité de fléchir les cuisses sans fléchir les genoux lors de l'installation en position assise ou lors de l'élévation des membres inférieurs en position de décubitus dorsal
        • Signe de Brudzinski : flexion des membres inférieurs lors de la flexion forcée de la nuque
      • Position allongée en chien de fusil : dos tourné à la lumière, tête en arrière, membres demi-fléchis
  • Signes de gravité :
    • Syndrome encéphalitique
    • Purpura extensif
    • Trouble de la conscience
    • Trouble respiratoire
    • Trouble hémodynamique sévère
    • Hypertension intracrânienne
    • Etat de choc

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens biologiques

  • Ponction lombaire : étude cytologique, chimique et bactériologique qui permet de confirmer le diagnostic
    • Méningites dites à liquide clair : liquide cérébro-spinal (LCS) translucide
      • Méningites d'origine virale
    • Méningites dites purulentes : liquide cérébro-spinal (LCS) trouble
      • Méningites d'origine bactérienne

5.2 Examens médicaux

  • Scanner cérébral (Tomodensitométrie : TDM) : si présence de signes de gravité

6. Complications

  • Encéphalite associée
  • Purpura fulminans, purpura extensif
  • Hydrocéphalie
  • Sepsis sévère
  • Hypertension intracrânienne
  • Troubles végétatifs
  • Encéphalopathie
  • Récidive
  • Epilepsie
  • Coma
  • Décès

7. Prise en soins

  • Hospitalisation en unité de soins intensifs : en cas de méningite bactérienne
  • Traitement physique :
    • Repos
  • Prise en charge préventive :
    • Isolement septique
    • Vaccination du calendrier vaccinal : BCG , grippe, rougeole, oreillons, rubéole
    • Déclaration obligatoire à l'InVS (Institut de Veille Sanitaire)
      • Méningite à pneumocoque
      • Méningite tuberculeuse
  • Prise en charge médicale :
    • Antibiotique
    • Antiviral
    • Antalgique
    • Antipyrétique
    • Anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS)
    • Traitement de la porte d'entrée infectieuse et traitement étiologique
Mise à jour le 11/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) - Service évaluation des actes professionnels. Rapport d'évaluation : " Détection du génome des entérovirus dans le liquide céphalorachidien par amplification génique dans les méningites". Juillet 2014.
Bonjour, et bienvenue sur EspaceSoignant.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services d'EspaceSoignant.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, EspaceSoignant.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur EspaceSoignant.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !

Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page