pub
Module 3 - Pathologies

Ictère du nouveau-né

1. Définition

L'ictère ou jaunisse, est une coloration jaune de la peau et des muqueuses, liée à l'augmentation de la concentration de bilirubine plasmatique.

2. Physiopathologie

  • La dégradation de l'hème entraîne la production de bilirubine
  • La bilirubine circule dans le plasma sous forme non conjuguée et insoluble, dite, bilirubine libre
  • La majeure partie de la bilirubine libre se fixe à l'albumine puis est transportée aux hépatocytes
    • Bilirubine libre liée :
      • Bilirubine non conjuguée, liée à l'albumine
    • Bilirubine libre non liée :
      • Bilirubine non conjuguée, non liée à l'albumine
  • Au niveau des hépatocytes, la bilirubine est conjuguée à l'acide glucuronique (via la glucuronyl-transférase), pour devenir la bilirubine conjuguée, de forme soluble
  • La bilirubine conjuguée est excrétée dans les canaux biliaires
  • La bilirubine conjuguée est dégradée en pigment biliaires (urobilinogène, stercobilinogène) dans l'intestin puis est éliminée dans les matières fécales
  • Une petite quantité de bilirubine conjuguée est réabsorbée par l'intestin, et éliminée dans les urines lors de la filtration glomérulaire
  • Bilirubine libre non liée :
    • La bilirubine libre non liée est neurotoxique chez le nouveau-né
    • La bilirubine libre non liée peut traverser la barrière hémato-encéphalique, se fixer et détruire les noyaux gris centraux et les noyaux des paires crâniennes, entraînant un ictère nucléaire
    • Ictère nucléaire :
      • Mouvement choréo-athétosique
      • Paralysie oculomotrice
      • Hypertonie axiale
      • Convulsion
      • Surdité

3. Etiologies

  • Ictère à bilirubine libre :
    • Ictère physiologique bénin
    • Ictère au lait maternel bénin
    • Ictère par hémolyse :
      • Incompatibilité ABO
      • Infection maternofoetale
      • Hémoglobinopathie
      • Déficit enzymatique
    • Ictère par anomalie de conjugaison de bilirubine
  • Ictère à bilirubine non conjuguée :
    • Cholestase

4. Examens et signes cliniques

4.1 Signes de l'ictère à bilirubine libre (non conjuguée)

  • Signes de l'ictère à bilirubine libre (non conjuguée) :
    • Coloration jaune cutanéo-muqueuse
    • Urines de couleur normale
    • Selles de couleur normale
    • Foie de volume normal

4.2 Signes de l'ictère à bilirubine conjuguée

  • Signes de l'ictère à bilirubine conjuguée :
    • Coloration jaune cutanéo-muqueuse
    • Urines de couleur brune et mousseuses
    • Selles de couleur claire, décolorées et graisseuses
    • Hépatomégalie

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens biologiques

  • Bilirubinométrie par voie transcutanée
  • Dosage de la bilirubine totale et conjuguée : permet d'orienter et de confirmer le diagnostic
  • Fonction hépatique
  • Numération formule sanguine (NFS)
  • Bilan infectieux
  • Groupe sanguin ABO + rhésus + recherche d'anticorps irréguliers (RAI) : mère + nouveau-né

5.2 Examens médicaux

  • Echographie hépato-bilio-pancréatique : permet d'orienter l'étiologie

6. Complication

  • Ictère nucléaire

7. Prise en soins

7.1 Prise en charge de l'ictère à bilirubine libre

  • Prise en charge médicale :
    • Photothérapie
    • Albumine
    • Traitement étiologique

7.2 Prise en charge de l'ictère à bilirubine conjuguée

  • Prise en charge médicale :
    • Traitement étiologique
    • Vitamine K
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com