pub
Module 3 - Pathologies

Oedème aigu pulmonaire

1. Définition

L'oedème aigu du poumon (OAP) est une accumulation brutale de liquide d'origine plasmatique dans les secteurs extravasculaires du poumon : alvéoles et tissu pulmonaire interstitiel.

2. Physiopathologie

  • On distingue deux types d'oedème du poumon :
    • L'oedème pulmonaire lésionnel
    • L'oedème pulmonaire cardiogénique

2.1 L'oedème pulmonaire lésionnel

  • Une altération de la membrane alvéolo-capillaire entraîne une augmentation de sa perméabilité
  • L'augmentation de la perméabilité de la membrane alvéolo-capillaire entraîne un passage de liquide d'origine plasmatique dans les alvéoles et le tissu pulmonaire interstitiel

2.2 L'oedème pulmonaire cardiogénique

  • Une défaillance brutale cardiaque gauche entraîne une baisse du débit cardiaque et une gêne du retour veineux pulmonaire
  • La baisse du débit cardiaque et la gêne du retour veineux pulmonaire entraînent une augmentation des pressions en amont : augmentation de la pression capillaire
  • L'augmentation de la pression capillaire entraîne un passage de liquide d'origine plasmatique dans les alvéoles et le tissu pulmonaire interstitiel

3. Etiologies

  • Etiologies de l'oedème pulmonaire lésionnel :
    • Syndrome de détresse respiratoire aigu
    • Lésions traumatiques
    • Etiologies infectieuses : choc septique, septicémies, …
    • Etiologies toxiques : oxygène pur, syndrome de Mendelson, inhalation de gaz toxiques, …
  • Etiologies de l'oedème pulmonaire cardiogénique :
    • Insuffisance ventriculaire gauche
    • Rétrécissement mitral

4. Examens et signes cliniques

  • Début brutal, souvent nocturne
  • Suffocation
  • Cyanose
  • Sueurs
  • Angoisse, agitation
  • Tachycardie
  • Dyspnée à type de polypnée
  • Orthopnée : difficulté respiratoire de décubitus
  • Expectoration mousseuse blanche voire saumonée (traces de sang)
  • Râles crépitants à l'auscultation : bruit semblable aux crépitations du sel mis sur le feu, au temps inspiratoire

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens médicaux

  • Radiographie thoracique : met en évidence la présence d'anomalies parenchymateuses et pleurales
  • Electrocardiographie (ECG) : intérêt étiologique
  • Echographie cardiaque : intérêt étiologique

5.2 Examens biologiques

  • Gazométrie artérielle :
    • Hypoxie et hypocapnie dues à l'hyperventilation : oedème pulmonaire de forme simple
    • Hypoxie et hypercapnie due à une obstruction bronchiolaire : oedème pulmonaire de forme asphyxique

6. Complications

  • Etat de choc
  • Mort

7. Prise en soins

  • Traitement physique :
    • Position assise, jambes pendantes
  • Prise en charge médicale :
    • Oxygène : restaurer les échanges gazeux
    • Diurétique : diminuer les pressions dans la petite circulation
    • Dérivés nitrés : diminuer les pressions dans la petite circulation
  • Prise en charge étiologique
Mise à jour le 26/11/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com
Bonjour, et bienvenue sur EspaceSoignant.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services d'EspaceSoignant.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, EspaceSoignant.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur EspaceSoignant.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Recharger la page