Accueil > Aide-soignant > Module 3 - Pathologies > L'adénome hypophysaire

L'adénome hypophysaire

Mis à jour le 8/5/2019

1. Définition

L'adénome hypophysaire est une tumeur bénigne de l'hypophyse qui tend à reproduire la structure architecturale et cytologique du tissu normal.

Etymologie
  • Adénome : adéno + ome
    • Adéno, du grec adên : glande
    • Ome, du grec oma : tumeur
  • Hypophyse : hypo + physe
    • Hypo, du grec hupo : en-dessous, inférieur à la normale
    • Physe, du grec phusis : formation

Une tumeur bénigne est une prolifération de cellules anormales aboutissant à une masse tissulaire bien limitée, encapsulée, séparée des tissus avoisinants ; qui ressemble de près au tissu d'origine et qui s'accroît lentement avec une autonomie biologique.

2. Physiopathologie

  • L'adénome hypophysaire est une tumeur bénigne qui se développe dans l'antéhypophyse
  • L'adénome hypophysaire entraîne une hypersécrétion ou une insuffisance de sécrétion d'hormones en fonction des cellules antéhypophysaires :
    • Cellules lactotropes : prolactine
    • Cellules somatotropes : hormone de croissance ou GH (Growth Hormone)
    • Cellules corticotropes : ACTH (adrénocorticotrophine)
    • Cellules thyréotropes : TSH
    • Cellules gonadotropes : LH, FSH

2.1 Classification

  • L'adénome de l'hypophyse entraîne trois catégories de syndromes :
    • Syndrome tumoral hypophysaire
    • Syndromes d'hypersécrétion hormonale :
      • Hyperprolactinémie : adénome lactotrope
      • Acromégalie : adénome somatotrope
      • Hypercorticisme ou syndrome de Cushing : adénome corticotrope
    • Syndrome d'insuffisance antéhypophysaire

3. Hyperprolactinémie

3.1 Définition

L'hyperprolactinémie est une hypersécrétion de prolactine.

Etymologie

Hyperprolactinémie : hyper + prolactine + émie

  • Hyper, du grec huper : au-dessus, supérieur à la normale
  • Prolactine : pro + lact + ine
    • Pro, du latin pro : favorisant, pour
    • Lact, du latin lactis : lait
    • Ine (suffixe diminutif : en chimie, désigne une substance chimique)
  • Emie, du grec haima : sang

3.2 Etiologies

  • Adénome hypophysaire : adénome à prolactine
  • Médicament
  • Grossesse

3.3 Examens et signes cliniques

  • Signes d'hypogonadisme :
    • Galactorrhée
    • Gynécomastie
    • Troubles sexuels : baisse de la libido, sécheresse vaginale, troubles de l'érection
    • Trouble du cycle menstruel chez la femme

3.4 Examens et signes paracliniques

  • Bilan biologique :
    • Dosage hormonal :
      • Prolactine
      • Fonction thyroïdienne
      • Gonadotrophines : FSH et LH
    • Ionogramme sanguin
    • Glycémie
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) hypothalamo-hypophysaire

3.5 Complications

  • Ostéoporose
  • Insuffisance antéhypophysaire

3.6 Prise en charge

  • Prise en charge médicale :
    • Agoniste dopaminergique : action normoprolactinémiante
  • Prise en charge chirurgicale

4. Acromégalie

4.1 Définition

L'acromégalie est une hypersécrétion d'hormone de croissance (Growth Hormone : GH).

Etymologie

Acromégalie : acro + mégalie

  • Acro, du grec akros : élevé
  • Mégalie, du grec megalê : grand

4.2 Examens et signes cliniques

  • Syndrome dysmorphique :
    • Mains et pieds élargis
    • Doigts élargis, épaissis, boudinés
    • Peau épaisse
    • Dysmorphie craniofaciale :
      • Nez élargi, épaissi
      • Front tombé
      • Lèvres épaisses
    • Dysmorphie squelettique :
      • Cyphose dorsale
      • Lordose lombaire
      • Sternum en avant
  • Signes généraux :
    • Sueurs
    • Céphalées
    • Syndrome du canal carpien
    • Hypertension artérielle

4.3 Examens et signes paracliniques

  • Bilan biologique :
    • Dosage hormonal :
      • GH (Growth Hormone)
      • IGF I (Insulin Growth Factor I)
    • Numération formule sanguine
    • Ionogramme sanguine
    • Glycémie
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) hypothalamo-hypophysaire

4.4 Complications

  • Hypertrophie myocardique
  • Insuffisance cardiaque
  • Hypertension artérielle
  • Arthropathie
  • Diabète ou intolérance au glucose
  • Syndrome d'apnées du sommeil

4.5 Traitement

  • Prise en charge chirurgicale :
    • Adénomectomie

5. Syndrome de Cushing ou hypercorticisme

5.1 Définition

Le syndrome de Cushing ou hypercorticisme est l'ensemble des manifestations cliniques et biologiques secondaire à un excès d'hormones corticosurrénales induit par une hypersécrétion d'ACTH (adrénocorticotrophine) une stimulant la fonction exocrine de la glande corticosurrénale.

Etymologie

Hypercorticisme : hyper + cortico

  • Hyper, du grec huper : au-dessus, supérieur à la normale
  • Cortico, du latin cortex : écorce (ici, relatif au cortex surrénal)

5.2 Examens et signes cliniques

  • Troubles d'hypercatoblisme :
    • Prise de poids
    • Obésité facio-tronculaire
    • Amyotrophie
    • Fragilité cutanée : vergetures, retard de cicatrisation
    • Hyperpilosité
    • Hypertension artérielle
    • Diabète
    • Ostéoporose
  • Troubles gonadiques :
    • Trouble du cycle menstruel chez la femme
    • Troubles sexuels : baisse de la libido, sécheresse vaginale, troubles de l'érection
  • Troubles psychiatriques :
    • Irritabilité
    • Anxiété
    • Insomnie

5.3 Examens et signes paracliniques

  • Bilan biologique :
    • Dosage du cortisol : hypercortisolémie
    • Numération formule sanguine : hyperleucocytose
    • Ionogramme sanguin : hypokaliémie, hyperglycémie
    • Bilan lipidique : hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) hypothalamo-hypophysaire

5.4 Complication

  • Insuffisance surrénalienne

5.5 Prise en charge

  • Prise en charge chirurgicale

6. Insuffisance antéhypophysaire

6.1 Définition

L'insuffisance antéhypophysaire est un déficit de sécrétions des hormones antéhypophysaire : ACTH, TSH, LH, FSH, GH et prolactine.

Etymologie
  • Insuffisance : in + suffisance
    • In, du latin in : négatif, privé de
    • Suffisance, du latin sufficiens : qui convient
  • Antéhypophysaire : anté + hypophyse
    • Anté, du latin ante : avant
    • Hypophyse : hypo + physe
      • Hypo, du grec hupo : en-dessous, inférieur à la normale
      • Physe, du grec phusis : formation

6.2 Examens et signes cliniques

  • Signes d'insuffisance gonadotrope (hormones sexuelles) :
    • Baisse de la libido
    • Trouble de l'érection
    • Atrophie des organes génitaux (testicules, muqueuses vaginales et vulvaires)
    • Dépilation
    • Trouble du cycle menstruel
    • Sécheresse vaginale
    • Infertilité
    • Retard de la puberté
  • Signes d'insuffisance somatotrope (hormones de croissance) :
    • Diminution de la masse et de la force musculaire
    • Asthénie
    • Retard de croissance
  • Signes d'insuffisance thyréotrope (hormones thyroïdiennes) :
    • Asthénie
    • Frilosité
    • Constipation
    • Bradycardie
  • Signes d'insuffisance corticotrope (hormones corticosurrénales) :
    • Asthénie
    • Amaigrissement
    • Hypoglycémie
    • Hypotension artérielle
    • Dépilation axillopubienne

6.3 Examens et signes paracliniques

  • Bilan biologique :
    • Hormones
    • Numération formule sanguin
    • Bilan d'hémostase
    • Ionogramme sanguin
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) hypothalamo-hypophysaire

6.4 Prise en charge

  • Prise en charge étiologique :
    • Hyperprolactinémie : adénome lactotrope
    • Acromégalie : adénome somatotrope
    • Hypercorticisme ou syndrome de Cushing : adénome corticotrope
    • Syndrome d'insuffisance antéhypophysaire
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine [Internet]. Paris: Académie nationale de médecine; 2019. Adénome hypophysaire. [cité 8 mai 2019]. Disponible sur: http://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=adenome+hypophysaire

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre