Accueil > Aide-soignant > Module 3 - Maternité > La pré-éclampsie et l'éclampsie

La pré-éclampsie et l'éclampsie

Mis à jour le 12/5/2019

1. Définitions

1.1 Pré-éclampsie

La pré-éclampsie est l'association d'une hypertension artérielle gravidique et d'une protéinurie supérieure à 300 mg/24h.

L'hypertension artérielle gravidique est une augmentation de la pression artérielle systolique au-dessus de 140 mmHg et/ou de la pression diastolique au-dessus de 90 mmHg, diagnostiquée après 20 semaines d'aménorrhée et qui se normalise avant 7 semaines après l'accouchement.

Etymologie
  • Pré-éclampsie : pré + éclampsie
    • Pré, du latin prae : avant
    • Eclampsie, du grec eklampein : exploser

1.2 Eclampsie

L'éclampsie est la survenue d'une crise convulsive tonico-clonique dans un contexte d'association d'une hypertension artérielle gravidique et d'une protéinurie supérieure à 300 mg/24h.

2. Etiologies

  • Antécédent familial de pré-éclampsie
  • Age > 40 ans
  • Obésité
  • Diabète gestationnel
  • Primiparité
  • Hypertension artérielle

3. Examens et signes cliniques

  • Signes d'hypertension artérielle gravidique :
    • Hypertension artérielle :
      • Pression artérielle systolique (PAS) > 140 mmHg
      • Pression artérielle diastolique (PAD) > 90 mmHg
      • Mesures à au moins 2 reprises espacées d'au moins 4h
      • Après 20 semaines d'aménorrhée (SA) sans hypertension artérielle précédemment
    • Céphalée
    • Phosphène
    • Acouphène

4. Examens et signes paracliniques

4.1 Examens biologiques

  • Protéinurie > 300 mg/24h

4.2 Examens médicaux

  • Evaluation du retentissement :
    • Echographie obstétricale
    • Cardiotocographie (monitoring foetal) pour l'enregistrement du rythme cardiaque foetal (RCF)

5. Complications

  • Eclampsie
  • Décès foetal
  • Décès maternel
  • HELLP syndrome (Hemolysis, Elevated Liver enzymes, Low Platelet count) : syndrome d'hémolyse, de cytolyse hépatique et thrombopénie
  • Hématome rétroplacentaire (HRP)
  • Retard de croissance intra-utérin (RCIU)

6. Prise en soins

  • Prise en charge médicale :
    • Antihypertenseur
    • Anticonvulsivant
  • Prise en charge obstétricale :
    • Interruption de la grossesse par accouchement par césarienne
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Haute Autorité de Santé. Grossesses à risque : orientation des femmes enceintes entre les maternités en vue de l’accouchement [Internet]. Paris; 2009 [cité 11 mai 2019]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-04/grossesses_a_risque_-_recommandations.pdf

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre