Accueil > Aide-soignant > Module 3 - Gériatrie > Le retentissement psychologique du décubitus

Le retentissement psychologique du décubitus

Mis à jour le 11/5/2019

1. Définition

Le syndrome d'immobilisation est l'ensemble des complications physiques et psychologiques secondaire à une inactivité musculo-squelettique liée à l'immobilité ou au décubitus.

Etymologie
  • Syndrome, du grec sundromế : concours, réunion (ensemble de symptômes et signes cliniques)
  • Décubitus, du latin décubitus (dé + cubitus) : être couché
    • Dé, du latin de : privé de
    • Cubitus, du latin Cubitus : coude (en référence à la possibilité de se plier)
  • Immobilité, du latin immobilitas (im + mobilité) : qui ne bouge pas
    • Im, du latin in : privé de
    • Mobilité, du latin mobilis : mouvoir

2. Etiologies

  • Traumatisme à type de fractures :
    • Fracture du bassin
    • Fracture non opérées et/ou instables
    • Montages orthopédiques ne permettant pas l'appui immédiat
  • Thrombose veineuse profonde
  • Troubles importants de la vigilance voire coma
  • Hémiplégie / Paraplégie
  • Déficit moteur
  • Hyperthermie importante
  • Hypotension artérielle voire état de choc
  • Décompensation cardiaque
  • Décompensation respiratoire aiguê
  • Asthénie importante
  • Dépression sévère
  • Syndrome de régréssion psychomotrice
  • Syndrome de glissement
  • Contention

3. Syndrome de désadaptation psychomotrice

3.1 Définition

Le syndrome de désadaptation psychomotrice est une complication psychologique de l'immobilité et/ou du décubitus, qui se définit par l'association de troubles de la posture, de la marche et des anomalies psycho-comportementales.

3.2 Examens et signes cliniques

  • Troubles de la posture :
    • Trouble de marche :
      • Rétropulsion : déséquilibre arrière
      • Marche à petits pas glissés
    • Trouble de la position assise :
      • Rigidité
      • Buste en arrière, épaules appuyées sur le dossier de la chaise
      • Bassin en antépulsion : vers l'avant
      • Glissement
  • Troubles psycho-comportementaux :
    • Ralentissement idéatoire
    • Diminution de la capacité d'initiative (conation)
    • Troubles de la mémoire
    • Comportement de dépendance :
      • Incapacité de manger seul
      • Langage enfantin
      • Demande de port de protections anatomiques

3.3 Prévention

  • Kinésithérapie motrice
  • Ergothérapie
  • Psychothérapie de soutien
  • Antidépresseur

4. Syndrome de glissement

4.1 Définition

Le syndrome de glissement est une complication psychologique de l'immobilité et/ou du décubitus, qui se définit par une altération rapide de l'état général marqué par une anorexie, un mutisme et un comportement de repli et d'opposition, qui apparaît à distance d'une pathologie aiguë guérie.

4.2 Examens et signes cliniques

  • Mutisme
  • Comportement de repli sur soi
  • Comportement d'opposition
  • Anorexie
  • Refus alimentaire
  • Rétention urinaire
  • Alitement
  • Comportement de régression

4.3 Prévention

  • Psychothérapie de soutien
  • Antidépresseur
  • Anxiolytique
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre