pub

Syndrome d'immobilisation : retentissement psychologique

1. Définition

Le syndrome d'immobilisation est l'ensemble des complications physiques et psychologiques secondaire à une inactivité musculo-squelettique liée à l'immobilité ou au décubitus.

2. Etiologies

  • Traumatisme à type de fractures :
    • Fracture du bassin
    • Fracture non opérées et/ou instables
    • Montages orthopédiques ne permettant pas l'appui immédiat
  • Thrombose veineuse profonde
  • Troubles importants de la vigilance voire coma
  • Hémiplégie / Paraplégie
  • Déficit moteur
  • Hyperthermie importante
  • Hypotension artérielle voire état de choc
  • Décompensation cardiaque
  • Décompensation respiratoire aiguê
  • Asthénie importante
  • Dépression sévère
  • Syndrome de régréssion psychomotrice
  • Syndrome de glissement
  • Contention

3. Syndrome de désadaptation psychomotrice

3.1 Définition

Le syndrome de désadaptation psychomotrice est une complication psychologique de l'immobilité et/ou du décubitus, qui se définit par l'association de troubles de la posture, de la marche et des anomalies psycho-comportementales.

3.2 Examens et signes cliniques

  • Troubles de la posture :
    • Trouble de marche :
      • Rétropulsion : déséquilibre arrière
      • Marche à petits pas glissés
    • Trouble de la position assise :
      • Rigidité
      • Buste en arrière, épaules appuyées sur le dossier de la chaise
      • Bassin en antépulsion : vers l'avant
      • Glissement
  • Troubles psycho-comportementaux :
    • Ralentissement idéatoire
    • Diminution de la capacité d'initiative (conation)
    • Troubles de la mémoire
    • Comportement de dépendance :
      • Incapacité de manger seul
      • Langage enfantin
      • Demande de port de protections anatomiques

3.3 Prévention

  • Kinésithérapie motrice
  • Ergothérapie
  • Psychothérapie de soutien
  • Antidépresseur

4. Syndrome de glissement

4.1 Définition

Le syndrome de glissement est une complication psychologique de l'immobilité et/ou du décubitus, qui se définit par une altération rapide de l'état général marqué par une anorexie, un mutisme et un comportement de repli et d'opposition, qui apparaît à distance d'une pathologie aiguë guérie.

4.2 Examens et signes cliniques

  • Mutisme
  • Comportement de repli sur soi
  • Comportement d'opposition
  • Anorexie
  • Refus alimentaire
  • Rétention urinaire
  • Alitement
  • Comportement de régression

4.3 Prévention

  • Psychothérapie de soutien
  • Antidépresseur
  • Anxiolytique
Mise à jour le 22/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) et de Recherche en Médecine Générale (SFDRMG), Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) - service des bonnes pratiques professionnelles. Recommandations : " Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées ". Avril 2009.
Bonjour, et bienvenue sur EspaceSoignant.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services d'EspaceSoignant.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, EspaceSoignant.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur EspaceSoignant.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !

Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page