Accueil > Aide-soignant > Module 1 - Activités de la vie quotidienne > La toilette non stérile du périnée chez l'homme

La toilette non stérile du périnée chez l'homme

Mis à jour le 5/8/2019

1. Définition

La toilette non stérile du périnée est un soin qui permet d'apporter hygiène, confort et protection des téguments, afin de prévenir les problèmes infectieux génitaux.

2. Objectifs

  • Garantir une hygiène périnéale
  • Assurer le bien-être physique et moral du patient
  • Surveiller l'état cutané

3. Matériel nécessaire

  • Linge :
    • Cuvette
    • Gant de toilette
    • Serviette de toilette
  • Matériel d'hygiène :
    • Savon neutre
  • Papier hygiénique
  • Gants à usage unique non stériles
  • Paravent si nécessaire
  • Sac à linge
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Evaluer les capacités d'autonomie du patient : encourager le patient à réaliser les gestes d'hygiène corporelle en fonction de ses capacités
  • Installer confortablement le patient
  • Evacuer les urines :
    • Si patient non sondé : lui proposer de vider sa vessie avant le soin (plat bassin, sanitaires)
    • Si patient sondé : vider la poche de recueil des urines avant le soin (prévoir le matériel nécessaire)

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail et les différents supports qui seront utilisés
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire
  • Remplir la cuvette d'eau tiède, à la température convenable pour le patient : vérifier la température de l'eau à l'aide du coude
  • Préserver l'intimité du patient en fonction de la visibilité :
    • Fermer les fenêtres
    • Baisser les volets
    • Installer un paravent

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Si le patient est porteur d'une protection anatomique, l'ouvrir et rabattre l'ouverture entre les cuisses, vers la région anale
  • Savonner en commençant par la cuisse la plus éloignée, remonter vers l'abdomen, passer sur le pubis puis finir en descendant sur la cuisse la plus proche
  • Savonner de haut en bas, sans retour afin d'éviter une dissémination de germes anaux au niveau du pénis
  • Savonner la verge et les bourses avec la même face du gant
  • Savonner l'extrémité de la verge décalottée avec l'autre face du gant
  • Rincer en procédant avec la même méthode
  • Essuyer en tamponnant, sans frotter
  • Recalloter le gland
  • Recouvrir le patient
  • Faire pivoter le patient sur le côté :
    • Allonger les membres inférieurs côte à côte
    • Allonger les bras le long du corps
    • Saisir le bras opposé et le poser sur le thorax en angle droit
    • Saisir la jambe opposée juste derrière le genou et la relever tout en gardant le pied à plat
    • Retourner le patient sur le côté en le faisant rouler :
      • Saisir le patient pas l'épaule opposée et le genou opposée, puis tirer délicatement
    • Si besoin, mettre une barrière de lit afin de stabiliser le patient ou faire appel à une aide
  • Jeter la protection anatomique dans le sac à élimination des déchets
  • Si présence de selles, essuyer le siège avec du papier toilette et le jeter dans le sac à élimination des déchets
  • Placer la serviette sous le siège
  • Savonner le siège en partant des organes génitaux et en remontant vers la région anale
  • Rincer en procédant avec la même méthode
  • Essuyer en tamponnant, sans frotter
  • Placer la serviette à cheval sur les fesses et le pubis pour respecter la pudeur
  • Retourner le patient sur le dos
  • Jeter les gants
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains

Finalisation

  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de la toilette
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Infection génitale
  • Inconfort
  • Refroidissement
  • Douleur à la mobilisation
  • Chute

6. Surveillance

  • Surveillance de l'état cutané
  • Surveillance de l'hygiène corporelle
  • Evaluation du bien-être physique et moral du patient
  • Evaluation des capacités physiques
  • Evaluation l’état psychique
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 05 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. CClin-Arlin. Toilette du résident [Internet]. 2016 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=1085

Des ressources pédagogiques complètes

Nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre