pub
UE 2.11 - Pharmacologie et Thérapeutiques

Solutés pour perfusion

1. Définition

1.1 Familles des solutés

  • Il y a 2 catégories de solutés :
    • Cristalloïdes :
      • Contiennent des particules de petites tailles qui agissent par un pouvoir osmotique
    • Colloïdes :
      • Contiennent des grosses molécules qui agissent par un pouvoir oncotique

1.2 Propriétés des concentrations des solutés

  • Les solutés se différencie par la quantité et la taille des molécules dissoutes par rapport au plasma :
    • Isotoniques : milieu de même pression osmotique que le plasma
    • Hypotoniques : milieu de pression osmotique plus faible que le plasma
    • Hypertoniques : milieu de pression osmotique plus forte que le plasma

2. Principaux médicaments

Solutés pour perfusion
Familles Propriétés Produits Composition Caractéristiques
Cristalloïdes Hypotonique Glucosé 2,5 % Glucose : 2,5 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 142 mOsm/l
Apport = 100 kcal/l
Isotoniques Chlorure de sodium 0,9 % Nacl : 0,9 g/100 ml Na+ = 154 mEq/l
Cl- = 154 mEq/l
pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 308 mOsm/l
Glucosé 5 % Glucose : 5 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 278 mOsm/l
Apport = 200 kcal/l
Bicarbonate de sodium 1,4 % NaHCO3 : 1,4 g/100 ml Na+ = 166,6 mEq/l
HCO3- = 166,6 mEq/l
pH = 7 - 8,5
Osmolarité = 333 mOsm/l
Ringer lactate NaCl : 0,6 g/100 ml
KCl : 40 mg/100 ml
CaCl : 27 mg/100 ml
Lactate de sodiuù : 533 mg/100 ml
Na+ = 131,23 mEq/l
K+ = 5,4 mEq/l
Ca2+ = 1,8 mEq/l
Cl- = 111,7 mEq/l
Lactates = 28,5 mEq/l
pH = 5 - 7
Osmolarité = 278 mOsm/l
Hypertoniques Chlorure de sodium 10 % Nacl : 10 g/100 ml Na+ = 1711 mEq/l
Cl- = 1711 mEq/l
pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 3,42 Osm/l
Chlorure de sodium 20 % Nacl : 20 g/100 ml Na+ = 3422 mEq/l
Cl- = 3422 mEq/l
pH = 4,5 - 5
Osmolarité = 6,84 Osm/l
Glucosé 10 % Glucose : 10 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 555 mOsm/l
Apport = 400 kcal/l
Glucosé 15 % Glucose : 15 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 832,5 mOsm/l
Apport = 600 kcal/l
Glucosé 20 % Glucose : 20 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 1110 mOsm/l
Apport = 800 kcal/l
Glucosé 30 % Glucose : 30 g/100 ml pH = 3,5 - 6,5
Osmolarité = 1665 mOsm/l
Apport = 1200 kcal/l
Bicarbonate de sodium 4,2 % NaHCO3 : 4,2 g/100 ml Na+ = 500 mEq/l
HCO3- = 500 mEq/l
Osmolarité = 1000 mOsm/l
Bicarbonate de sodium 8,4 % NaHCO3 : 8,4 g/100 ml Na+ = 1000 mEq/l
HCO3- = 1000 mEq/l
Osmolarité = 2000 mOsm/l
Mannitol 10 % Mannitol : 10 g/100 ml
pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 549 mOsm/l
Mannitol 20 % Mannitol : 20 g/100 ml pH = 4,5 - 7
Osmolarité = 1098 mOsm/l
Colloïdes Albumine Albumine 4 % Albumine : 4 g/100 ml pH = 7
Osmolarité = 260 mOsm/l
Albumine 20 % Albumine : 20 g/100 ml pH = 7
Osmolarité = 350 mOsm/l
Gélatines Gélofusine Gélatine fluide : 4 g/100 ml Osmolarité = 279 mOsm/l
Plasmion Gélatine fluide : 3 g/100 ml pH = 7
Osmolarité = 295 mOsm/l
Hydroxyéthylamidon (HEA) Voluven Hydroxyéthylamidon : 6 g/100 ml Osmolarité = 308 mOsm/l

3. Chlorure de sodium 0,9 %

  • Indications :
    • Véhicule pour apport thérapeutique
    • Maintien de l'abord veineux
    • Remplissage vasculaire
    • Déshydratation extracellulaire
    • Rééquilibration ionique
  • Contre-indications :
    • Insuffisance cardiaque
    • Rétention hydrosodée
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

4. Glucosé 2,5 %

  • Indications :
    • Réhydratation au cours des états hyperosmolaires
    • Véhicule pour apport thérapeutique lors de compensation de diurèse abondante sans surcharge glucidique
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

5. Glucosé 5 %

  • Indications :
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate
    • Véhicule pour apport thérapeutique lors de l'insuffisance cardiaque
    • Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires
    • Apport calorique
    • Prévention et traitement de la cétose dans les dénutritions
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Effets secondaires :
    • Hyperglycémie
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

6. Glucosé 10 %, 15 %, 20 %

  • Indications :
    • Hypoglycémie
    • Apport calorique glucidique
    • Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires
    • Prévention et traitement de la cétose dans les dénutritions
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Effets secondaires :
    • Hyperglycémie
    • Polyurie au glucose
    • Hypokaliémie
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

7. Glucosé 30 %

  • Indications :
    • Hypoglycémie sévère voire coma hypoglycémique
    • Hyperkaliémie menaçante : association de soluté glucosé hypertonique et d'insuline : 5 g glucose / 1 UI insuline
    • Apport calorique glucidique
    • Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires
    • Prévention et traitement de la cétose dans les dénutritions
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate
  • Contre-indications :
    • Rétention hydrosodée
  • Effets secondaires :
    • Hyperglycémie
    • Polyurie au glucose
    • Hypokaliémie
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

8. Bicarbonate de sodium 1,4 %

  • Mode d'action :
    • Effet tampon immédiat :
      • Régulation de l'équilibre acido-basique du plasma
      • Augmentation du pH urinaire et de la concentration plasmatique en bicarbonates
  • Indications :
    • Correction des acidoses métaboliques
    • Intoxication par le phénobarbital
  • Contre-indications :
    • Alcalose métabolique
    • Acidose respiratoire
  • Effets secondaires :
    • Alcalose métabolique
    • Hypokaliémie
    • Surdosage : alcalose métabolique et dépression respiratoire, hypokaliémie, insuffisance cardiaque, œdème aigu du poumon
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

9. Bicarbonate de sodium 4,2 % et 8,4 %

  • Mode d'action :
    • Effet tampon immédiat :
      • Régulation de l'équilibre acido-basique du plasma
      • Augmentation du pH urinaire et de la concentration plasmatique en bicarbonates
  • Indications :
    • Correction des acidoses métaboliques
    • Hyperkaliémie menaçante
    • Arrêt cardiocirculatoire
  • Contre-indications :
    • Alcalose métabolique
    • Acidose respiratoire
  • Effets secondaires :
    • Alcalose métabolique
    • Hypokaliémie
    • Surdosage : alcalose métabolique et dépression respiratoire, hypokaliémie, insuffisance cardiaque, œdème aigu du poumon
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

10. Ringer lactate

  • Mode d'action :
    • Effet tampon immédiat :
      • Le lactate est métabolisé par le foie en bicarbonate : effet tampon qui permet de prévenir l'acidose liée à l'élimination rénale du chlore
  • Indications :
    • Déshydratations à prédominance extracellulaire
    • Hypovolémie : soluté de première intention lorsque les pertes sanguines ne dépassent pas 20% de la masse sanguine
    • Acidose métabolique
  • Contre-indications :
    • Hyperhydratation à prédominance extra-cellulaire
    • Insuffisance cardiaque
    • Alcalose métabolique
    • Hyperkaliémie
    • Hypercalcémie
  • Effets secondaires :
    • Alcalose métabolique
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

11. Mannitol

  • Mode d'action :
    • Produit une diurèse osmotique :
      • glucide pratiquement non métabolisable qui est éliminée par les glomérules rénaux et n'est pas absorbé au niveau des tubules, ce qui entraîne une élimination obligatoire d'une certaine quantité d'eau
  • Indications :
    • Hypertension intracrânienne
    • Oedème cérébral
    • Hypertension intraoculaire : crise de glaucome
    • Intoxications médicamenteuses
  • Contre-indications :
    • Hyperosmolarité plasmatique préexistante
    • Déshydratation à prédominance intracellulaire
    • Insuffisance cardiaque
    • Hyperkaliémie
    • Oedème pulmonaire
  • Effets secondaires :
    • Déshydratation
    • Déséquilibre hydroélectrolytique
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques

12. Voluven

  • Mode d'action :
    • Pour 500 ml de solutions perfusés il y aura 100% d'augmentation de volume plasmatique soit 500 ml d'augmentation de volume plasmatique
  • Indications :
    • Choc hypovolémique : par hémorragie, déshydratation, fuite capillaire, brûlure
    • Choc vasoplégique : origine traumatique, opératoire, septique, toxique
  • Contre-indications :
    • Allergie connue
    • Surcharge circulatoire
    • Déshydratation à prédominance intracellulaire
    • Insuffisance rénale
    • Troubles de l'hémostase
  • Effets secondaires :
    • Réactions allergiques
  • Surveillances :
    • Surveillance de l'efficacité
    • Surveillance de l'absence d'effets secondaires cliniques ou paracliniques
Mise à jour le 31/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com