pub
Module 5 - Soins palliatifs et accompagnement

Evaluation de la douleur : échelle d'EValuation ENfant DOuLeur (EVENDOL)

1. Définition

La douleur est définie comme une « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle, ou décrite en termes évoquant une telle lésion » (International Association for the Study of Pain).

L'échelle d'EValuation ENfant DOuLeur (EVENDOL) est une échelle d'hétéro-évaluation comportementale de la douleur de l'enfant qui se base sur une expression du visage, les postures, le comportement et les relations.

2. Objectifs

  • Evaluer la douleur d'un enfant de moins de 7 ans aux urgences
  • Prévenir la douleur
  • Instaurer un traitement médicamenteux ou non-médicamenteux
  • Surveiller l'efficacité d'un traitement médicamenteux ou non-médicamenteux

3. Matériel nécessaire

  • Echelle d'EValuation ENfant DOuLeur (EVENDOL) :
    • S'utilise chez l'enfant de moins de 7 ans
    • 5 items :
      • Expression vocale ou verbale
      • Mimique
      • Mouvements
      • Positions
      • Relation
    • Score de 0 à 15
    • Score > 4/15 nécessite une thérapeutique antalgique efficace

4. Procédure

4.1 Réalisation

  • L'Echelle de Douleur et d'Inconfort du Nouveau-Né (EDIN) consiste à observer le comportement d'un nouveau-né de moins de 9 mois, et d'évaluer sa douleur en fonction d'une grille de 5 items
  • Echelle d'EValuation ENfant DOuLeur (EVENDOL) :
    • Principe :
      • Echelle permettant d'évaluer la douleur d'un enfant de moins de 7 ans aux urgences, en fonction de cinq items dont les scores sont additionnés :
        • Expression vocale ou verbale : cotée de 0 à 3
        • Mimique : cotée de 0 à 3
        • Mouvements : cotée de 0 à 3
        • Positions : cotée de 0 à 3
        • Relation avec l’environnement :cotée de 0 à 3
    • 2 temps d’observation nécessaires :
      • Temps n°1 : à l’arrivée de l’enfant, à "distance", en dehors de tout soin ou approche anxiogène, par exemple en salle d’attente
      • Temps n°2 : lors de l’examen ou de la mobilisation de la zone présumée douloureuse
    • Observation du comportement :
      • Expression vocale ou verbale : pleure et/ou crie et/ou gémit et/ou dit qu’il a mal
        • 0 : signe absent
        • 1 : signe faible ou passager
        • 2 : signe moyen ou environ la moitié du temps
        • 3 : signe fort ou quasi permanent
      • Mimique : a le front plissé, et/ou les sourcils froncés et/ou la bouche crispée
        • 0 : signe absent
        • 1 : signe faible ou passager
        • 2 : signe moyen ou environ la moitié du temps
        • 3 : signe fort ou quasi permanent
      • Mouvements : s’agite et/ou se raidit et/ou se crispe
        • 0 : signe absent
        • 1 : signe faible ou passager
        • 2 : signe moyen ou environ la moitié du temps
        • 3 : signe fort ou quasi permanent
      • Positions : a une attitude inhabituelle et/ou antalgique, et/ou se protège et/ou reste immobile
        • 0 : signe absent
        • 1 : signe faible ou passager
        • 2 : signe moyen ou environ la moitié du temps
        • 3 : signe fort ou quasi permanent
      • Relation avec l’environnement : peut être consolé et/ou s’intéresse aux jeux et/ou communique avec l’entourage
        • 0 : signe absent
        • 1 : signe faible ou passager
        • 2 : signe moyen ou environ la moitié du temps
        • 3 : signe fort ou quasi permanent
    • Interprétation du résultat :
      • Score > 4 : nécessite une thérapeutique antalgique efficace
  Echelle d'EValuation ENfant DOuLeur (EVENDOL)
  Signe absent Signe faible ou passager Signe moyen ou environ la moitié du temps Signe fort ou quasi permanent
Expression vocale ou verbale 0 1 2 3
pleure et/ou crie et/ou gémit et/ou dit qu’il a mal
Mimique 0 1 2 3
a le front plissé, et/ou les sourcils froncés et/ou la bouche crispée
Mouvements 0 1 2 3
s’agite et/ou se raidit et/ou se crispe
Positions 0 1 2 3
a une attitude inhabituelle et/ou antalgique, et/ou se protège et/ou reste immobile
Relation avec l’environnement 0 1 2 3
peut être consolé et/ou s’intéresse aux jeux et/ou communique avec l’entourage

4.2 Finalisation

  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de l'évaluation de la douleur
    • Valeur de l'intensité de la douleur en fonction de l'outil d'évaluation
    • Réactions du patient et collaboration

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Mesure erronée : mauvaise compréhension de l'outil, mauvaise utilisation de l'outil
  • Outil inadapté au patient

6. Surveillance

  • Outil de mesure adapté au patient
  • Outil de mesure adapté à la douleur
  • Surveillance de l'évolution de la douleur
  • Soulagement de la douleur
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com