pub
Module 3 - Pratiques de soins

Sonde vésicale : sondage chez une femme

1. Définition

Le sondage vésical ou drainage vésical consiste à introduire une sonde dans la vessie, par le méat urinaire en suivant l'urètre, pour permettre l'écoulement des urines.

2. Objectifs

  • Permettre l'évacutation d'une rétention d'urine
  • Permettre le drainage permanent de la vessie
  • Réaliser un prélèvement d'urine
  • Réaliser un lavage vésical ou une instillation vésicale

3. Matériel nécessaire

  • Sonde vésicale stérile :
    • Type de sonde selon la durée du sondage :
      • Sonde de Foley en latex siliconé : sondage < 8 jours
      • Sonde de Foley en silicone : sondage > 8 jours
    • Calibre de sonde :
      • Enfant : 6 à 10 charrières (CH)
      • Adulte : 12 à 24 charrières (CH)
  • Sac collecteur d'urine stérile
  • Champ de table stérile
  • Champ stérile fenestré
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même famille que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique aqueux
  • Gants à usage unique non stériles
  • Gants à usage unique stériles
  • Seringue stérile de 10 ml
  • Ampoule de 10 ml d'eau stérile
  • Lubrifiant hydrosoluble stérile
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Gant de toilette
  • Serviette
  • Plat bassin
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation de la patiente

  • Informer la patiente sur les modalités du soin
  • Installer confortablement la patiente sur un plat bassin, en position gynécologique

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Disposer aseptiquement le matériel stérile sur le champ de table stérile
  • Ouvrir aseptiquement des compresses stériles
  • Imprégner des compresses stériles d'antiseptique aqueux

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Réaliser une toilette génito-urinaire avec du savon doux ou un savon antiseptique
  • Jeter les gants
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants à usage unique stériles
  • Remplir la seringue avec de l'eau stérile
  • Verser le lubrifiant sur une compresse stérile
  • Assembler le système de sondage : adapter la sonde vésicale au sac collecteur d'urine
  • Lubrifier l'extrémité de la sonde vésicale
  • Réaliser l'antisepsie en 2 étapes :
    • 2 étapes :
      • Etape n°1 : antisepsie (compresse imprégnée d'antiseptique aqueux)
      • Etape n°2 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
    • Technique :
      • Compresse n°1 : partie droite du pubis et pli inguinal droit
      • Compresse n°2 : partie gauche du pubis et pli inguinal gauche
      • Compresse n°3 : grande lèvre droite
      • Compresse n°4 : grande lèvre gauche
      • Compresse n°5 : petite lèvre droite
      • Compresse n°6 : petite lèvre gauche
      • Compresse n°7 : méat urinaire
      • Compresse n°8 : laisser une compresse sur le méat urinaire
    • Règles d'hygiène :
      • Toucher uniquement les bords de la compresse
      • Ne jamais repasser à un même endroit
      • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
      • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
  • Installer le champ stérile fenestré sur les cuisses
  • Saisir la sonde avec la main dominante ou une compresse stérile sèche, en formant un "cor de chasse"
  • Introduire la sonde par le méat urinaire dans l'urètre
  • L'écoulement d'urine atteste de la bonne position de la sonde dans la vessie
  • En cas de fausse route, laisser la sonde dans le vagin et reprendre une autre sonde après avoir changé de gants stériles
  • Gonfler le ballonnet de la sonde avec la seringue d'eau stérile : la quantité d'eau à injecter pour gonfler le ballonnet est inscrite sur la sonde
  • Tirer légèrement sur la sonde pour vérifier l'efficacité du ballonnet
  • Jeter les gants
  • Fixer la sonde avec du ruban adhésif hypoallergénique sur la partie haute de la face antérieure de la cuisse
  • Accrocher le sac collecteur en déclive
  • Réinstaller la patiente sur un lit propre et sec
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Noter sur le sac collecteur :
    • Date de sondage
    • Quantité d'eau stérile utilisée pour gonfler le ballonnet
  • Notifications dans le dossier de suivi de la patiente :
    • Date et heure de sondage
    • Calibre de la sonde vésicale
    • Quantité d'eau stérile utilisée pour gonfler le ballonnet
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Mauvais positionnement de la sonde
  • Infection
  • Douleur
  • Traumatisme de l'urètre
  • Rétraction de la vessie : vidange vésicale trop rapide
  • Gonflement du ballonnet dans l'urètre
  • Oedème du prépuce si gland non recalotté
  • Mauvaise fixation de la sonde

6. Surveillance

  • Vidanger la vessie de 500 ml en 500 ml, d'heure en heure : risque de contracture douloureuse du détrusor et d'une hémorragie de la muqueuse vésicale
  • Système clos et imperméable
  • Poche en déclive
  • Diurèse
  • Absence de douleur
  • Bonne fixation de la sonde
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Ouest (C.CLIN-Sud-Ouest). Prévention de l'infection urinaire nosocomiale - Recommandations pour la pose et la gestion d'une sonde vésicale. Octobre 2003
  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Interrégion Paris-Nord (C.CLIN-Paris-Nord). Pratiques de soins et hygiène hospitalière " Le sondage urinaire ". 1993.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Ministère de la santé et des sports (France), Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). " Surveiller et prévenir les infections associées aux soins - Juin 2009 ". Health & Co, Collection Hygiènes - Volume XVIII - N°4 ; Septembre 2010.