pub
Module 3 - Pratiques de soins

Compressions thoraciques (massage cardiaque externe) : chez l'adulte

1. Définition

Les compressions thoraciques ou massage cardiaque externe (MCE), est une manoeuvre qui permet de remplacer les fonctions du coeur en exercant des compressions du thorax, lors d'un arrêt cardiaque.

2. Objectif

  • Maintenir l'activité cardio-circulatoire lors d'un arrêt cardiaque

3. Principe

  • L'appui vertical sur le sternum entraîne la compression du thorax
  • La compression du thorax entraîne la compression des cavités cardiaques et des poumons
  • La compression des cavités cardiaques et des poumons entraîne l'éjection de sang dans les tissus
  • La compression des poumons entraîne une expiration
  • Le relâchement de l'appui vertical sur le sternum entraîne le relâchement de la pression exercée sur le thorax
  • Le relâchement de la pression exercée sur le thorax entraîne le relâchement des cavités cardiaques et des poumons
  • Le relâchement des cavités cardiaques et des poumons entraîne l'aspiration de sang et le remplissage du coeur et des poumons
  • Le relâchement des poumons entraîne une inspiration

4. Procédure

  • Installer la victime en position horizontale, sur le dos et sur un plan dur
  • Se placer à genoux auprès de la victime
  • Dans la mesure du possible, dénuder la poitrine de la victime
  • Placer le « talon » d'une main au centre de la poitrine
    • L’appui sur le thorax doit se faire sur le sternum, strictement sur la ligne médiane, sans appuyer sur l'appendice xiphoïde (pointe du sternum), ni sur les côtes :
      • Repérer, de l’extrémité du majeur, le creux situé en haut du sternum à la base du cou
      • Repérer, du majeur de l’autre main, le bas du sternum : creux où les côtes se rejoignent
      • Déterminer le milieu du sternum avec les deux pouces
Compressions thoraciques
  • Placer l’autre main au-dessus de la première :
    • Choix n°1 : entrecroiser les doigts des deux mains
    • Choix n°2 : placer la seconde main à plat sur la première, en veillant à bien relever les doigts sans les laisser au contact du thorax
Compressions thoraciques
  • Tendre les avant-bras dans le prolongement des bras
  • Ne pas fléchir les coudes
  • Ne pas faire de balancement d'avant en arrière du tronc
  • Réaliser des compressions thoraciques successives de 4 à 5 cm, en restant bien vertical, pendant toute la manoeuvre, si besoin en écartant le bras de la victime :
    • La fréquence des compressions thoraciques doit approcher les 100 par minute
    • La durée de compression doit être égale à celle du relâchement de la pression sur le thorax (rapport 50/50)
    • Le thorax doit reprendre sa dimension initiale après chaque compression qui doit impérativement être relâchée complètement
Compressions thoraciques Compressions thoraciques

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Mauvaise position des mains
  • Compression thoracique trop forte pouvant entraîner des lésions graves du thorax et des poumons
  • Compression thoracique non verticale pouvant entraîner des lésions graves du thorax et des poumons

6. Surveillance

  • Surveillance de la reprise du pouls
  • Surveillance de la reprise de la respiration
  • Surveillance de la recoloration des muqueuses
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Ministère de l'intérieur de la République Française, Direction de la défense et de la sécurité civiles. Référentiel national de compétences de sécurité civile relatif aux « Premiers secours en équipe de niveau 1 (PSE1) », 3ème éditions. Ministère de la l'intérieur de la République Française ; 2009.
  • Ministère de l'intérieur de la République Française, Direction de la sécurité civile. Référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à la « Prévention et secours civiques de niveau 1 », 2ème éditions. Ministère de la l'intérieur de la République Française ; juillet 2009.