pub
Module 3 - Pathologies

Méningo-encéphalites

1. Définition

La méningo-encéphalite est une inflammation des méninges, du liquide cérébrospinal (LCS), et de l'encéphale. La méningo-encéphalite correspond à l'association d'un syndrome infectieux, un syndrome méningé et d'un syndrome encéphalitique.

2. Physiopathologie

  • Les méninges sont formées de trois feuillet qui se trouvent entre l'os du crâne et le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) :
    • Dure-mère : enveloppe fibreuse située en dehors (vers l'os du crâne)
    • Arachnoïde : enveloppe richement vascularisée située au milieu
    • Pie-mère : enveloppe conjonctive située en dedans et adhérente au parenchyme cérébrale
    • L'espace sus-arachnoïdien est l'espace situé entre la dure-mère et l'arachnoïde
    • L'espace sous-arachnoïdien est l'espace situé entre l'arachnoïde et la pie-mère

3. Etiologies

  • Encéphalite herpétique
  • Infection
  • Tuberculose
  • Listériose
  • Paludisme grave à Plasmodium falciparum

4. Examens et signes cliniques

  • Syndrome infectieux :
    • Hyperthermie
    • Sueurs
    • Frissons
    • Myalgies
    • Signes spécifiques en fonction de l'étiologie infectieuse
  • Syndrome méningé :
    • Signes fonctionnels : trépied méningitique
      • Céphalée intenses, diffuses, violentes, continues
        • Photophobie : crainte de la lumière secondaire à une hypersensibilité à cette stimulation sensorielle qui intensifie la céphalée
        • Phonophobie : crainte du bruit secondaire à une hypersensibilité à cette stimulation sensorielle qui intensifie la céphalée
      • Vomissement en jet
      • Constipation
    • Signes physiques : raideur méningée
      • Raideur de nuque
        • Signe de Kernig : impossibilité de fléchir les cuisses sans fléchir les genoux lors de l'installation en position assise ou lors de l'élévation des membres inférieurs en position de décubitus dorsal
        • Signe de Brudzinski : flexion des membres inférieurs lors de la flexion forcée de la nuque
      • Position allongée en chien de fusil : dos tourné à la lumière, tête en arrière, membres demi-fléchis
  • Syndrome encéphalitique :
    • Trouble de la vigilance voire coma
    • Crises convulsives
    • Trouble du comportement : confusion
    • Trouble sensitivo-moteur: paralysie, paresthésie
    • Irrégularité hémodynamique
    • Irrégularité thermique
  • Signes de gravité :
    • Purpura extensif
    • Trouble de la conscience
    • Trouble respiratoire
    • Trouble hémodynamique sévère
    • Hypertension intracrânienne
    • Etat de choc

5. Examens et signes paracliniques

  • Ponction lombaire : étude cytologique, chimique et bactériologique qui permet de confirmer le diagnostic
  • Scanner cérébral (Tomodensitométrie : TDM) : si présence de signes de gravité

6. Complications

  • Purpura fulminans, purpura extensif
  • Hydrocéphalie
  • Sepsis sévère
  • Hypertension intracrânienne
  • Troubles végétatifs
  • Encéphalopathie
  • Récidive
  • Epilepsie
  • Coma
  • Décès

7. Prise en soins

  • Hospitalisation en unité de soins intensifs : en cas de méningite bactérienne
  • Traitement physique :
    • Repos
  • Prise en charge préventive :
    • Isolement septique
  • Prise en charge médicale :
    • Antibiotique
    • Antiviral
    • Antalgique
    • Antipyrétique
    • Anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS)
    • Anticonvulsivant
Mise à jour le 11/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com