pub
Module 3 - Pathologies

Trouble bipolaire de l'humeur

1. Définition

Le trouble bipolaire de l'humeur, anciennement psychose maniacodépressive, est la survenue en alternance d'épisodes dépressifs et d'épisodes maniaques.

2. Etiologies

  • Antécédents familiaux
  • Evénement traumatique

3. Examens et signes cliniques

  • Episode maniaque ou hypomaniaque : période nettement délimitée d'élévation de l'humeur ou d'humeur expansive ou irritable
    • Surestimation de soi
    • Réduction du besoin de sommeil
    • Augmentation de la communicabilité
    • Fuites des idées
    • Distractibilité, difficulté de concentration
    • Augmentation de l'activité, hyperactivité
    • Agitation psychomotrice
    • Tenues extravagantes
    • Logorrhée
    • Clin d'oeil excessif
    • Comportement imprudent ou insouciant
    • Augmentation de l'énergie sexuelle
    • Augmentation de la faim et de la soif
  • Episode dépressif : période nettement délimitée de baisse de l'humeur
    • Humeur dépressive
    • Diminution marquée de l'intérêt et du plaisir
    • Isolement
    • Visage triste
    • Insomnie ou hypersomnie
    • Ralentissement psychomoteur
    • Inhibition intellectuelle
    • Dévalorisation, culpabilité
    • Pensées de mort récurrentes, idées suicidaires

4. Examen et signe paraclinique

  • Consultation psychiatrique

5. Complications

  • Suicide
  • Auto-agressivité / hétéro-agressivité
  • Traumatisme
  • Rechute
  • Désinsertion sociale

6. Prise en soins

  • Prise en charge institutionnelle / Hospitalisation :
    • Traitement ambulatoire
    • Hospitalisation sur demande de tiers (HDT)
    • Hospitalisation d'office (HO)
  • Prise en charge médicale :
    • Thymorégulateur
    • Anticonvulsivant
    • Antipsychotique
    • Neuroleptique
  • Education thérapeutique et psychoéducation :
    • Expliquer la maladie, les traitements, les effets indésirables
    • Accompagner le patient à l'acquisition de compétences d'auto-soins et d'adaptation, nécessaires à l'amélioration et au maintien de l'état de sa santé et de sa qualité de vie
    • Faire face aux problèmes occasionnés par la maladie
    • Apprendre à reconnaitre les signes précurseurs
    • Encourager à respecter une régularité des rythmes de vie
    • Apprentissage de la gestion du stress
  • Thérapies :
    • Psychothérapie de soutien
    • Psychothérapie d'inspiration psychanalytique
    • Psychothérapie comportementale
    • Psychothérapie cognitive
    • Psychothérapie interpersonnelle
    • Psychothérapie familiale
  • Prise en charge interventionnelle :
    • Électroconvulsivothérapie (ECT) : permet une amélioration rapide et à court terme des symptômes sévères lorsque les autres options thérapeutiques sont inefficaces
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). Guide médecin – Affection de longue durée : " Troubles bipolaires ". Mai 2009.