pub
Module 3 - Pathologies

Thrombose veineuse profonde

1. Définition

La thrombose veineuse profonde (TVP), anciennement appelée phlébite, est une affection vasculaire caractérisée par l'oblitération totale ou partielle de la lumière d'une veine profonde par un thrombus.

2. Physiopathologie

  • Il y a 3 facteurs qui contribuent à la formation d'une thrombose veineuse : la triade de Virchow
    • La stase veineuse : ralentissement du flux sanguin du à l'immobilisation profonde
    • L'altération de la paroi vasculaire : les lésions de l'endothélium vasculaire entrainent des phénomènes réactionnels locaux de thrombose
    • La modification de l'hémostase : hypercoagulabilité, hyperviscosité, thrombophilie

3. Etiologies

  • Immobilisation : alitement, immobilisations thérapeutiques (attelle, plâtre, …), compressions veineuses, station assise prolongée
  • Chirurgie orthopédique
  • Chirurgie pelvienne
  • Accouchement, avortement
  • Cardiopathies
  • Hémopathies, anémie, cancer
  • Cathétérismes

4. Examens et signes cliniques

  • Douleur spontanée au mollet
  • Signe de Homans : douleur provoquée au mollet lors de la dorsiflexion du pied sur la jambe et de l'orteil sur le pied
    • Ces manoeuvres compriment les veines profondes en tendant les muscles du mollet
  • Douleur à la palpation du mollet
  • Diminution du ballottement du mollet
  • Rougeur et chaleur du mollet
  • Pesanteur du mollet : engourdissement
  • Dissociation du pouls et de la température : le pouls est plus accéléré que ne le voudrait la température
    • Le pouls s'accélère habituellement de 15 à 20 bpm (battement par minute) par degré de température

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens médicaux

  • Echographie-doppler des membres inférieurs : permet de confirmer le diagnostic

5.2 Examens biologiques

  • Dosage des D-Dimères : les D-Dimères sont le produit de dégradation de la fibrine, principal constituant du thrombus
  • Hémostase : recherche d'un facteur de risque
  • Numération formule sanguin : recherche d'un facteur de risque

6. Complications

  • Extension de la thrombose
  • Embolie pulmonaire
  • Maladie post-phlébitique
  • Récidive

7. Prise en soins

  • Prise en charge préventive de la thrombose veineuse :
    • Compression médicale veineuse élastique (le terme généraliste « contention » ne doit pas être utilisé, celui-ci désignant uniquement les dispositifs exerçant une compression inélastique)
    • Surélévation des membres inférieurs
    • Mobilisation précoce
    • Anticoagulant à visée préventive
  • Traitement physique :
    • Repos strict au lit : risque d'embolie pulmonaire si migration du thrombus
  • Prise en charge médicale :
    • Anticoagulant à visée curatif
  • Prise en charge chirurgicale :
    • Thrombectomie chirurgicale
    • Interruption de la veine cave
Mise à jour le 26/11/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). Bon usage des technologies de santé : " La compression médicale dans le traitement de la maladie thrombo-embolique veineuse ". Décembre 2010.
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) / Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) : Recommandations de bonne pratique " Prévention et traitement de la maladie thrombo-embolique veineuse en médecine ". Décembre 2009.