pub
Module 3 - Pathologies

Péritonite

1. Définition

La péritonite est une inflammation de la séreuse péritonéale.

2. Physiopathologie

  • Le péritoine est une membrane séreuse qui tapisse la face profonde de la cavité abdomino-pelvienne et en recouvre les viscères
  • Le péritoine est constitué de deux feuillets :
    • Le feuillet pariétal (péritoine pariétal) : recouvre la face interne des parois de la cavité abdomino-pelvienne
    • Le feuillet viscéral (péritoine viscéral) : recouvre les viscères digestifs creux et pleins
  • Les deux feuillets du péritoine délimitent entre eux une cavité virtuelle appelée cavité péritonéale
  • Une infection spontanée bactérienne du péritoine entraîne une péritonite, dite, péritonite primaire
  • Une diffusion d'une infection abdominale ou la perforation d'un organe digestif entraîne une péritonite, dite, péritonite secondaire

3. Etiologies

  • Perforation d'un ulcère gastroduodénal
  • Perforation d'une appendicite
  • Perforation d'un diverticule
  • Perforation due à une tumeur digestive
  • Perforation d'une vésicule sur cholécystite
  • Perforation d'une salpingite
  • Perforation d'une hernie
  • Péritonite post-opératoire
  • Péritonite post-traumatique
  • Péritonite iatrogène

4. Examens et signes cliniques

  • Douleur abdominale
  • Syndrome occlusif :
    • Arrêt des matières et des gaz
    • Nausées, vomissements
    • Douleurs abdominales
    • Météorisme abdominal : ballonnement abdominal visible à l'inspection avec tympanisme décelé à la percussion
  • Contracture abdominale : ventre de bois
  • Hyperthermie
  • Douleur au niveau du cul-de-sac de Douglas lors du toucher rectal

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens médicaux

  • Toucher rectal : douleur au niveau du cul-de-sac de Douglas
  • Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP)
  • Scanner abdominal (Tomodensitométrie : TDM) : permet de confirmer le diagnostic et d'orienter l'étiologie

5.2 Examens biologiques

  • Numération formule sanguine (NFS) : hyperleucocytose
  • Marqueurs de l'inflammation : élévation de la CRP (Protéine C Réactive)
  • Ionogramme sanguin
  • Hémocultures

6. Complications

  • Etat de choc
  • Choc septique

7. Prise en soins

  • Hospitalisation en unité de soins intensifs : urgence chirurgicale
  • Prise en charge médicale :
    • Antalgique
    • Antipyrétique
    • Antibiotique
    • Traitement de l'état de choc si complications
  • Prise en charge chirurgicale :
    • Traitement de la perforation digestive
    • Lavage de la cavité péritonéale
    • Drainage
Mise à jour le 27/11/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com