pub
Module 3 - Pathologies

Oedème aigu pulmonaire

1. Définition

L'oedème aigu du poumon (OAP) est une accumulation brutale de liquide d'origine plasmatique dans les secteurs extravasculaires du poumon : alvéoles et tissu pulmonaire interstitiel.

2. Physiopathologie

  • On distingue deux types d'oedème du poumon :
    • L'oedème pulmonaire lésionnel
    • L'oedème pulmonaire cardiogénique

2.1 L'oedème pulmonaire lésionnel

  • Une altération de la membrane alvéolo-capillaire entraîne une augmentation de sa perméabilité
  • L'augmentation de la perméabilité de la membrane alvéolo-capillaire entraîne un passage de liquide d'origine plasmatique dans les alvéoles et le tissu pulmonaire interstitiel

2.2 L'oedème pulmonaire cardiogénique

  • Une défaillance brutale cardiaque gauche entraîne une baisse du débit cardiaque et une gêne du retour veineux pulmonaire
  • La baisse du débit cardiaque et la gêne du retour veineux pulmonaire entraînent une augmentation des pressions en amont : augmentation de la pression capillaire
  • L'augmentation de la pression capillaire entraîne un passage de liquide d'origine plasmatique dans les alvéoles et le tissu pulmonaire interstitiel

3. Etiologies

  • Etiologies de l'oedème pulmonaire lésionnel :
    • Syndrome de détresse respiratoire aigu
    • Lésions traumatiques
    • Etiologies infectieuses : choc septique, septicémies, …
    • Etiologies toxiques : oxygène pur, syndrome de Mendelson, inhalation de gaz toxiques, …
  • Etiologies de l'oedème pulmonaire cardiogénique :
    • Insuffisance ventriculaire gauche
    • Rétrécissement mitral

4. Examens et signes cliniques

  • Début brutal, souvent nocturne
  • Suffocation
  • Cyanose
  • Sueurs
  • Angoisse, agitation
  • Tachycardie
  • Dyspnée à type de polypnée
  • Orthopnée : difficulté respiratoire de décubitus
  • Expectoration mousseuse blanche voire saumonée (traces de sang)
  • Râles crépitants à l'auscultation : bruit semblable aux crépitations du sel mis sur le feu, au temps inspiratoire

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens médicaux

  • Radiographie thoracique : met en évidence la présence d'anomalies parenchymateuses et pleurales
  • Electrocardiographie (ECG) : intérêt étiologique
  • Echographie cardiaque : intérêt étiologique

5.2 Examens biologiques

  • Gazométrie artérielle :
    • Hypoxie et hypocapnie dues à l'hyperventilation : oedème pulmonaire de forme simple
    • Hypoxie et hypercapnie due à une obstruction bronchiolaire : oedème pulmonaire de forme asphyxique

6. Complications

  • Etat de choc
  • Mort

7. Prise en soins

  • Traitement physique :
    • Position assise, jambes pendantes
  • Prise en charge médicale :
    • Oxygène : restaurer les échanges gazeux
    • Diurétique : diminuer les pressions dans la petite circulation
    • Dérivés nitrés : diminuer les pressions dans la petite circulation
  • Prise en charge étiologique
Mise à jour le 26/11/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com