pub
Module 3 - Pathologies

Névrose traumatique : syndrome de stress post-traumatique

1. Définition

Le syndrome de stress post-traumatique est un trouble névrotique anxieux caractérisé par la survenue d'un état de stress, secondaire à un événement traumatique.

Le trouble névrotique, anciennement névrose, est un trouble mental sans cause ni facteur organique dont le sujet reste lucide et conscient, ne perturbant pas l'expérience de la réalité, caractérisé par l'association d'un trouble de la personnalité et l'expression symptomatique de ce trouble.

2. Classification

Les troubles névrotiques regroupent les troubles anxieux et les troubles de l'adaptation :

  • Troubles anxieux :
    • Syndrome de stress post-traumatique
    • Trouble panique
    • Trouble anxieux généralisé (TAG)
    • Phobie simple
    • Phobie sociale
    • Agoraphobie
    • Trouble obsessionnel compulsif (TOC)
    • Etat de stress aigu
    • Trouble de conversion
  • Troubles de l'adaptation

3. Examens et signes cliniques

  • Syndrome de répétition :
    • Reviviscence de l'évènement traumatique
    • Cauchemars
    • Flash-back
    • Hallucination
  • Symptômes d'évitements :
    • Eviction des objets, des évènements et des pensées rappelant l'évènement traumatique
  • Symptômes neurovégétatifs :
    • Irritabilité
    • Agressivité
    • Hypervigilance
    • Insomnie
    • Difficulté de concentration

4. Examens et signes paracliniques

  • Consultation psychiatrique
  • Examen clinique

5. Prise en soins

  • Thérapies :
    • Psychothérapie de soutien
    • Psychothérapie comportementale
    • Psychothérapie cognitive
  • Prise en charge médicale :
    • Antidépresseur : si besoin
    • Anxiolytique : si besoin
  • Prise en charge hygiéno-diététique :
    • Arrêt des excitants
    • Respect du rythme de vie
    • Activité physique régulière
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). Guide – Affection de longue durée : " Affections psychiatriques de longue durée. Troubles anxieux graves ". Juin 2007.