pub
Module 3 - Pathologies

Embolie pulmonaire

1. Définition

L'embolie pulmonaire est une maladie thrombo-embolique caractérisée par une oblitération brusque d'une ou plusieurs branches artérielles pulmonaires suite à la migration d'un thrombus à partir de la circulation veineuse, le plus souvent des membres inférieurs.

2. Physiopathologie

  • Formation d'un thrombus veineux : il y a 3 facteurs qui contribuent à la formation d'une thrombose veineuse : la triade de Virchow
    • La stase veineuse : ralentissement du flux sanguin du à l'immobilisation profonde
    • L'altération de la paroi vasculaire : les lésions de l'endothélium vasculaire entrainent des phénomènes réactionnels locaux de thrombose
    • La modification de l'hémostase : hypercoagulabilité, hyperviscosité, thrombophilie
  • Après mobilisation, le thrombus migre via la circulation veineuse jusqu'aux veines caves
  • Le thrombus obstrue une ou plusieurs branches artérielles pulmonaires
  • L'obstruction artérielle pulmonaire provoque :
    • Une diminution du débit sanguin dans l'artère
    • Un effet espace mort (zone ventilée non perfusée)
    • Un effet shunt (zone perfusée non ventilée) qui provoque une hypoxémie
      • L'hypoxémie provoque une hyperventilation qui provoque une hypocapnie
  • Un infarctus pulmonaire
  • Une augmentation des résistances pulmonaires qui se traduit par une augmentation de la pression artérielle pulmonaire

3. Etiologie

  • Trombose veineuse

4. Examens et signes cliniques

  • Douleur thoracique
    • Douleur d'apparition brutale
    • Douleur constrictive
  • Dyspnée à type de polypnée (tachypnée)
  • Toux
  • Hémoptysie : expectoration de sang dû à un saignement des voies respiratoires
  • Angoisse, agitation
  • Hyperthermie
  • Tachycardie
  • Hypotension artérielle

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens médicaux

  • Radiographie thoracique : le plus souvent normale
  • Echographie-doppler cardiaque : montre les signes de l'embolie pulmonaire
  • Angiographie pulmonaire : permet de confirmer le diagnostic mais de moins en moins utilisée
  • Scanner thoracique à balayage spiralé : permet de confirmer le diagnostic

5.2 Examens biologiques

  • Gazométrie artérielle : effet shunt (hypoxémie + hypocapnie)
  • Dosage des D-Dimères : les D-Dimères sont le produit de dégradation de la fibrine, principal constituant du thrombus
  • Hémostase : recherche d'un facteur de risque
  • Numération formule sanguin : recherche d'un facteur de risque

6. Complications

  • Etat de choc
  • Décès

7. Prise en soins

  • Prise en charge préventive de la thrombose veineuse :
    • Compression médicale veineuse élastique (le terme généraliste « contention » ne doit pas être utilisé, celui-ci désignant uniquement les dispositifs exerçant une compression inélastique)
    • Surélévation des membres inférieurs
  • Traitement physique :
    • Repos strict au lit
  • Prise en charge médicale :
    • Anticoagulant
    • Thrombolytique
    • Oxygéne médical
  • Prise en charge chirurgicale :
    • Thromboendartériectomie chirurgicale
Mise à jour le 26/11/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) / Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) : Recommandations de bonne pratique " Prévention et traitement de la maladie thrombo-embolique veineuse en médecine ". Décembre 2009.