pub
Module 3 - Pathologies

Crise et risque suicidaire

1. Définition

Le suicide est le fait de se donner volontairement la mort.

Les idées suicidaires sont une élaboration psychique d'un désir de mourir.

La crise suicidaire est un état de souffrance psychique où le patient élabore des ides suicidaires de plus en plus prégnantes et envahissantes comme étant les seules issues possibles.

La tentative de suicide est un passage à l'acte non fatal, du désir de mourir.

2. Etiologies

  • Syndrome dépressif
  • Troubles graves de la personnalité
  • Trouble bipolaire de l'humeur
  • Schizophrénie
  • Conduites addictives
  • Démence

3. Examens et signes cliniques

3.1 Signes de la crise suicidaire

  • Expressions d'idées et d'intentions suicidaires
  • Verbalisation de messages directs ou indirects via des textes ou des dessins
  • Préparatifs de départ
  • Asthénie
  • Insomnie, hypersomnie
  • Anxiété
  • Irritabilité
  • Agressivité
  • Tristesse
  • Sentiment d'échec
  • Sentiment d'inutilité
  • Perte de l'estime de soi
  • Perte de la confiance en soi, dévalorisation
  • Diminution marquée de l'intérêt et du plaisir : ennui, dégoût, anhédonie, isolement, abandon d'activités
  • Ralentissement psychomoteur : gestes lents, mimiques pauvres, discours ralenti et pauvre, voix monotone, actions et pensées ralenties
  • Inhibition intellectuelle
  • Difficulté de concentration et de mémorisation
  • Diminution ou augmentation de la faim
  • Appétence alcoolique et tabagique

3.2 Signes de risque suicidaire

  • Risque faible :
    • Patient qui cherche des solutions à ses problèmes
    • Patient qui cherche à faire face à la crise
    • Patient qui désire parler
    • Patient qui pense au suicide sans idées de scénarios suicidaires
    • Patient qui n'est pas troublé mais est psychologiquement souffrant
  • Risque modéré :
    • Equilibre émotionnel fragile
    • Patient qui envisage le suicide avec idées de scénarios suicidaires
    • Patient qui reporte l'exécution de son scénario suicidaire
    • Patient qui pense au suicide pour faire face à ses souffrances
    • Patient qui exprime son désarroi
    • Patient qui est isolé
  • Risque élevé :
    • Patient qui décide de se suicider et planifie son passage à l'acte
    • Patient qui est obnubilé par ses souffrances et sa décision
    • Patient qui est coupé de ses émotions
    • Patient ayant les moyens de se suicider
    • Patient ayant le sentiment d'avoir tout fait et tout essayé pour surmonter ses souffrances
    • Patient qui est très isolé

4. Examen et signe paraclinique

  • Consultation psychiatrique

5. Complications

  • Passage à l'acte, suicide
  • Aggravation de la souffrance psychique

6. Prise en soins

  • Hospitalisation psychiatrique si risque suicidaire élevé
  • Evaluation de l'importance de la crise et du risque suicidaire :
    • Evaluation du niveau de souffrance
    • Evaluation du degré d'intentionnalité de passage à l'acte
    • Evaluation du degré de risque suicidaire
    • Profil psychologique du patient
    • Antécédents
  • Prise en charge relationnelle :
    • Etablir un lien de confiance
    • Attitude de bienveillance
    • Climat d'empathie
    • Evaluer les capacités de coopération du patient
    • Ecoute active de la souffrance psychique
    • Questions directes et simples
  • Prise en charge médicale :
    • Antidépresseur
    • Anxiolytique
    • Thymorégulateur : dans le trouble bipolaire de l'humeur
  • Thérapie :
    • Psychothérapie de soutien
    • Psychothérapie interpersonnelle
    • Psychothérapie familiale
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) - Service des bonnes pratiques professionnelles. Guide - Affection de longue durée (ALD) : " Affections psychiatriques de longue durée - Troubles dépressifs récurrents ou persistants de l’adulte ". Février 2009.