pub
Module 3 - Pathologies

Cancer du rein

1. Définitions

1.1 Cancer du rein

Le cancer du rein est une tumeur maligne du rein.

1.2 Tumeur

Une tumeur est une prolifération de cellules anormales aboutissant à une masse tissulaire qui ressemble plus ou moins au tissu normal homologue et qui s'accroît en échappant aux règles biologiques de la croissance et de la différenciation cellulaires (autonomie biologique).

La tumeur bénigne n'aboutie pas spontanément à la mort du patient.

1.3 Tumeur maligne - Cancer

Une tumeur maligne ou cancer est une prolifération de cellules anormales (tumorales) aboutissant à une masse tissulaire mal limitée et irrégulière ; qui ressemble plus ou moins au tissu d'origine et qui s'accroît rapidement avec une autonomie biologique, en envahissant et détruisant le tissu d'origine et parfois les tissus avoisinants ; et pouvant se disséminer à distance par voie lymphatique et sanguine, pour former des tumeurs secondaires dans d'autres tissus : les métastases.

La tumeur maligne aboutie spontanément à la mort du patient en l'absence de traitements.

2. Classification anatomopathologique

La classification et le pronostic du cancer du rein dépend du grade et du stade de la tumeur.

2.1 Classification histologique

Classification histologique des tumeurs rénales selon l'OMS (Organisme Mondiale de la Santé) en 2004

  • Carcinome rénal familial
  • Tumeurs à cellules rénales :
    • Tumeurs bénignes
      • Adénome papillaire
      • Oncocytome
    • Tumeurs malignes :
      • Carcinome à cellules claires
      • Carcinome kystique multiloculaire à cellules claires
      • Carcinome papillaire du rein
      • Carcinome chromophobe du rein
      • Carcinome des tubes collecteurs de Bellini
      • Carcinome médullaire du rein
      • Carcinome avec translocation Xp11
      • Carcinome associé au neuroblastome
      • Carcinome fusiforme tubuleux et mucineux
      • Carcinome inclassé
  • Tumeurs métanéphriques :
    • Adénome métanéphrique
    • Adénofibrome métanéphrique
    • Tumeur stromale métanéphrique
  • Tumeurs mixtes épithéliales et mésenchymateuses :
    • Néphrome kystique
    • Tumeur mixte épithéliale et stromale
    • Sarcome synovial
  • Tumeurs néphroblastiques :
    • Restes néphrogéniques
    • Néphroblastome
    • Néphroblastome cystique partiellement différencié
  • Tumeurs neuro-endocrines :
    • Tumeur carcinoïde
    • Carcinome neuroendocrine
    • Tumeur primitive neuroectodermique
    • Neuroblastome
    • Phéochromocytome
  • Autres tumeurs :
    • Tumeurs mésenchymateuses
    • Tumeurs hématopoïétiques et lymphoïdes
    • Tumeurs germinales
    • Tumeurs métastatiques

2.2 Stade de la tumeur

Le stade est un classement histopathologique qui décrit le degré d'extension de la tumeur. Le classement TNM permet de classer la tumeur en fonction de son extension :

  • T : Tumeur : taille et extension de la tumeur primitive
  • N : Adénopathies régionales : importance de la dissémination aux ganglions lymphatiques régionaux
  • M : Métastases à distance : absence ou présence de métastases

Classification TNM 2009 des carcinomes rénaux de l'Union Internationale Contre le Cancer (UICC) :

  • Tumeur (T)
    • Tx : Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive
    • T0 : Pas de signe de tumeur primitive
    • T1 : Tumeur intrarénale ≤ 7 cm dans son plus grand diamètre
      • T1a : tumeur ≤ 4 cm
      • T1b : tumeur > 4 cm et ≤ 7cm
    • T2 : Tumeur intrarénale > 7 cm dans son plus grand diamètre, limitée au rein
      • T2a : tumeur > 7 cm et < 10 cm
      • T2b : tumeur > 10 cm, limitée au rein
    • T3 : Tumeur étendue aux veines majeures ou aux tissus périrénaux mais sans envahissement de la glande surrénale ipsilatérale ni dépassement du fascia de Gérota
      • T3a : Tumeur macroscopiquement étendue à la veine rénale ou à ses branches segmentaires (contenant des muscles) ou tumeur envahissant la graisse péri rénale et/ou le tissu adipeux du sinus rénal (hile rénal) mais sans dépassement du fascia de Gérota
      • T3b : Tumeur macroscopiquement étendue à la veine cave au-dessous du diaphragme
      • T3c : Tumeur macroscopiquement étendue à la veine cave au-dessus du diaphragme ou envahissant la paroi de la veine cave
    • T4 : Tumeur étendue au-delà du fascia de Gérota (y compris l'extension par contiguïté à la glande surrénale ipsilatérale)
  • Adénopathies périphériques (N)
    • Nx : Renseignements insuffisants pour classer l'atteinte des ganglions lymphatiques
    • N0 : Pas d'atteinte des ganglions lymphatiques régionaux
    • N1 : Atteinte d'un seul ganglion lymphatique régional
    • N2 : Atteinte de plus d'un ganglion lymphatique régional
  • Métastases à distance (M)
    • M0 : Pas de métastases à distance
    • M1 : Métastases à distance

3. Etiologies

  • Tabac
  • Hypertension artérielle (HTA)
  • Obésité
  • Produits toxiques industriels
  • Hémodialyse
  • Facteur génétique

4. Examens et signes cliniques

  • Découverte fortuite lors d'un examen
  • Hématurie
  • Douleur lombaire
  • Masse lombaire à la palpation
  • Hypertension artérielle (HTA)
  • Altération de l'état général (AEG) : asthénie, anorexie, amaigrissement
  • Hyperthermie

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens biologiques

  • Bandelette urinaire réactive : permet de confirmer l'hématurie
  • Examen cyto-bactériologique des urines (ECBU) : permet de confirmer l'hématurie et la présence de cellules tumorales
  • Numération formule sanguine
  • Fonction rénale

5.2 Examens médicaux

  • Echographie rénale : permet de visualiser le rein et d'apprécier les extensions tumorales éventuelles
  • Scanner abdominale (Tomodensitométrie : TDM) avec et sans injection de produit de contraste : permet de confirmer le diagnostic et permet d'établir le bilan d'extension régionale
  • Imagerie par résonance magnétique abdominale (IRM) : en cas de contre-indication au scanner abdominale

6. Complications

  • Métastases
  • Décès

7. Prise en soins

  • Prise en charge médicale :
    • Immunothérapie : stimule les défenses immunitaires de l'organisme
    • Thérapie ciblée médicamenteuse
    • Radiothérapie : à visée palliative uniquement
    • Antalgique
  • Prise en charge chirurgicale :
    • Néphrectomie partielle ou totale : traitement de référence
    • Surrénalectomie : selon la taille, la topographie et le stade de la tumeur rénale
    • Curage ganglionnaire
  • Prise en charge psychologique et de soutien :
    • Soutien psychologique au patient et à son entourage
  • Education thérapeutique :
    • Expliquer la maladie, les traitements, les effets indésirables
    • Accompagner le patient à l'acquisition de compétences d'auto-soins et d'adaptation, nécessaires à l'amélioration et au maintien de l'état de sa santé, de sa qualité de vie et de celles de ses proches
Mise à jour le 11/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) - Service des maladies chroniques et dispositifs d'accompagnement des malades / Institut National du Cancer (INCa) - Département des recommandations pour les professionnels de santé. Guide Affection de Longue Durée (ALD) : " Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique - Cancer du rein de l'adulte". Juin 2010.