pub
Module 3 - Fin de vie et mort
pub

Mécanismes de défense des patients

1. Définition

Les mécanismes de défense mise en place par les patients sont un processus inconscient, utilisé par le moi pour faire face à l’angoisse secondaire aux conflits psychiques et/ou à une situation vécue comme trop douloureuse.

2. Mécanismes de défense des patients

  • Mécanismes de défense des patients selon Martine Ruszniewski, psychologue-psychanalyste :
    • Dénégation intrapsychique
    • Dénégation sociale et relationnelle
    • Déni
    • Déplacement
    • Isolation
    • Projection agressive
    • Rationalisation
    • Régression
    • Rites obsessionnels
    • Sublimation et combativité

2.1 Dénégation intrapsychique

  • Le patient sait mais ne veut rien en savoir
  • Le patient consteste une partie de la réalité
  • Le patient rejette ce qui lui est intolérable ou douloureux

2.2 Dénégation sociale et relationnelle

  • Soit le patient sait mais ne désire pas en parler
  • Soit le patient en parle afin d'éviter les questions : fuite en avant

2.3 Déni

  • Le patient refuse de toutes ses forces de reconnaître la réalité
  • Le patient refoule et enfoui sa souffrance, en le niant

2.4 Déplacement

  • Le patient focalise sa peur et sa souffrance sur une autre réalité, un autre problème
  • Le patient transfert l'angoisse liée à sa maladie sur un élément substitutif

2.5 Isolation

  • Le patient parle de la maladie ou de la situation avec une sérénité dénuée de toute émotion
  • Le patient intellectualise la maladie ou la situation

2.6 Projection agressive

  • Le patient rend son entourage responsable de sa souffrance
  • Le patient réagit de façon agressive et revendicatrice
  • Le patient adopte un comportement paranoïaque

2.7 Rationalisation

  • Le patient cherche à comprendre la maladie ou la situation pour trouver une justification qui lui permettrait de la contrôler

2.8 Régression

  • Le patient se replie sur lui-même et sur ses symptômes
  • Le patient adopte un comportement infantile l'égard de son entourage et des soignants

2.9 Rites obsessionnels

  • Le patient pense être moins vulnérable s'il maîtrise et connaît sa maladie ou la situation
  • Le patient respecte scrupuleusement ses prescriptions médicales
  • Le patient suit scrupuleusement l'évolution de sa maladie
  • Le patient effectue des recherches d'informations médicales détaillées

2.10 Sublimation et combativité

  • Le patient refuse de se soumettre à la maladie ou à la situation
  • Le patient fait preuve de dynamisme et de vitalité active
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). Service évaluation des pratiques : " Annoncer une mauvaise nouvelle ". Février 2008.
  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). Recommandations pour la pratique clinique : " Modalités de prise en charge de l'adulte nécessitant des soins palliatifs ". Décembre 2002.