pub
Module 2 - Surveillance clinique

Pression artérielle non invasive (PNI) : méthode auscultatoire

1. Définition

La pression artérielle est la force exercée par le sang sur les parois artérielles exprimée en millimètres de mercure (mmHg).

Le terme de « tension artérielle » utilisé dans le langage courant est inexacte puisqu’il s’agit de la mesure d’une pression et non d’une tension. De ce fait, il conviendrait d’utiliser le terme « hyperpression artérielle » plutôt que « hypertension artérielle ».

2. Valeurs de la pression artérielle

  • La pression artérielle comporte trois valeurs :
    • Pression artérielle systolique : PAS
    • Pression artérielle diastolique : PAD
    • Pression artérielle moyenne : PAM

2.1 Pression artérielle systolique : PAS

La pression artérielle systolique (PAS) est la pression mesurée dans les artères au moment de la contraction cardiaque, on l'appelle encore en langage courant " maxima ".

2.2 Pression artérielle diastolique : PAD

La pression artérielle diastolique (PAD) est la pression mesurée dans les artères pendant le relâchement du ventricule, on l'appelle encore en langage courant " minima ".

La pression artérielle diastolique reflète la qualité de l'irrigation des artères coronaires.

2.3 Pression artérielle moyenne : PAM

La pression artérielle moyenne (PAM) est la pression théorique qui assurerait un débit constant de perfusion sanguine des organes.

  • La pression artérielle moyenne se calcule selon les formules suivantes :
    • PAM = (PAS + (2 x PAD)) / 3
    • PAM = (1/3)PAS + (2/3)PAD

2.4 Pression différentielle ou pression pulsée

La pression différentielle ou pression pulsée est la différence entre la pression systolique et la pression diastolique.

La pression différentielle ou pression pulsée est la pression qui est ressentie lors de la palpation. Elle donne la sensation du pouls.

  • La pression différentielle ou pression pulsée se calcule selon la formule suivante :
    • Pression différentielle = PAS - PAD

3. Objectifs

  • Surveillance hémodynamique
  • Surveillance ou dépistage d'une hypotension artérielle ou d'une hypertension artérielle
  • Surveiller un traitement hypertenseur ou hypotenseur
  • Réaliser le soin dans le respect des conditions d’hygiène

4. Matériel nécessaire

  • Stéthoscope
  • Sphygmomanomètre (tensiomètre) :
    • Brassard circulaire inextensible muni d'une poche de caoutchoux gonflable : la dimension doit être adaptée à la circonférence du bras pour assurer une compression efficace de l'artère :
      • La largeur (hauteur) du brassard doit être équivalente à 40% de la longeur du bras
      • La longueur du brassard doit couvrir 80% de la circonférence du bras d'un adulte et de 100% du bras d'un enfant
        • Si la poche gonflable est trop étroite, la pression artérielle sera surestimée
        • Si la poche gonflable est trop large et trop longue, la pression artérielle sera sous-estimée
    • Poire de gonflage munie d'une valve permettant à l'air de s'évacuer
    • Manomètre graduée en millimètres de mercure (mmHg)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

5. Procédure

5.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Installer le patient confortablement en décubitus dorsal de préférence, au calme pendant une dizaine de minute, ou une demi-heure après un effort physique
  • Dénuder le bras

5.2 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Repérer la zone de battement maximal de l’artère humérale au pli du coude
  • Appliquer le brassard en s’assurant que le centre de la poche gonflable soit positionné en regard du trajet de l’artère humérale et que le bord inférieur du brassard reste 2 à 3 cm au-dessus du pli du coude
  • Enrouler le brassard autour du bras
  • Placer le stéthoscope sur le battement huméral au pli du coude
  • Gonfler le brassard à l'aide de la poire de gonflage jusqu'à disparition du pouls radial, puis gonfler 20 à 30 mmHg au-dessus du point d'abolition du pouls
  • Dégonfler doucement le brassard à l'aide de la valve de la poire de gonflage
  • Lire simultanément la pression sur le manomètre
  • Ecoute des bruits de Korotkoff :
    • Phase I : perception pour la première fois au moins de deux bruit consécutifs, on relève la pression lue sur le manomètre : c'est la pression artérielle systolique (PAS)
    • Phase II : bruits doux et prolongés
    • Phase III : bruits renforcés et brefs
    • Phase IV : bruits assourdis et doux
    • Phase V : disparition des bruits systoliques, on relève la pression lue sur le manomètre : c'est la pression artérielle diastolique (PAD)
  • Retirer le brassard
  • Réinstaller le patient
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de la mesure
    • Noter le résultat de la mesure
    • Localisation de la mesure (membre supérieur/inférieur ; droite/gauche)
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

6. Complications - Incidents - Accidents

  • Douleur du bras
  • Difficulté ou échec de la mesure
  • Surestimation ou sous-estimation de la pression artérielle : brassard inadapté
  • Mauvaise étanchéité du matériel

7. Surveillance

  • Comparaison des valeurs mesurées
  • Surveillance des variations des valeurs mesurées
Normes de la pression artérielle
Classification Adulte
> 14 ans
Enfant
2 - 12 ans
Nourrisson
1 mois - 2 ans
Nouveau-né
< 1 mois
Pression normale 140 / 80 mmHg 110 / 60 mmHg 85 / 44 mmHg 75 / 45 mmHg
Pression haute :
Hypertension
> 140 / 80 mmHg > 110 / 60 mmHg > 85 / 44 mmHg > 75 / 45 mmHg
Pression basse :
Hypotension
< 120 / 80 mmHg < 100 / 60 mmHg < 75 / 44 mmHg < 65 / 45 mmHg
mmHg : millimètres de mercure
cmHg : centimètres de mercure
Classification des niveaux de pression artérielle
chez l'adulte > 18 ans
Catégorie Pression artérielle systolique
PAS (en mmHg)
  Pression artérielle diastolique
PAD (en mmHg)
Pression artérielle optimale < 120 et < 80
Pression artérielle normale 120 - 129 et/ou 80 - 84
Pression artérielle normale haute 130 - 139 et/ou 85 - 89
Hypertension grade 1 (légère) 140 - 159 et/ou 90 - 99
Hypertension grade 2 (modérée) 160 - 179 et/ou 100 - 109
Hypertension grade 3 (sévère) 180 et/ou 110
Hypertension systolique isolée 140 et < 90
Définitions et classification des niveaux de pression artérielle (PA) en millimètres de mercure (mmHg)
par la Société Européenne d'Hypertension (European Society of Hypertension (ESH))
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Ministère de l'intérieur de la République Française, Direction de la défense et de la sécurité civiles. Référentiel national de compétences de sécurité civile relatif aux « Premiers secours en équipe de niveau 2 (PSE2) », 2ème éditions. Ministère de la l'intérieur de la République Française ; 2007.
  • Société Française d’Hypertension Artérielle." Seuils et cibles de pression artérielle : Chiffres sous influences ". HTA-INFO, numéro 29, décembre 2010.