pub
Module 2 - Anatomie et physiologie

Système endocrinien - ovaires : anatomie/physiologie

1. Glandes et hormones

1.1 Glandes

  • Une glande est un amas de cellules sécrétant une ou plusieurs substances et formant un tissu macro et/ou microscopique
  • 3 types de glandes :
    • Glande exocrine : sécrétion de substances se déversant à la surface de le peau ou d'une muqueuse, en dehors du sang
    • Glande endocrine : sécrétion de substances se déversant directement dans le sang ou la lymphe
    • Glande amphicrine ou mixte : sécrétion exocrine et sécrétion endocrine

1.2 Hormones

  • Une hormone est une substance à action physiologique spécifique sécrétée par une glande endocrine, et qui après avoir été véhiculée par le sang, va exercer un effet déterminé en d’autres points du corps, sur un organe cible
  • 4 types d'hormones :
    • Hormones dérivées d'amines
    • Hormones lipidiques
    • Hormones peptidiques
    • Hormones stéroïdes

2. Ovaires

  • Les ovaires sont les gonades femelles qui produisent les ovocytes
  • Les ovaires sont au nombre de deux, de forme ovoïde et de 3 à 4 cm de longueur et de 1 à 2 cm d'épaisseur
  • Les ovaires sont situées contre la paroi pelvienne de part et d'autre et à distance de l'utérus
  • L'ovaire est composé de deux parties :
    • Région médullaire : zone centrale composée de tissus conjonctifs et de vaisseaux sanguins
    • Région corticale : zone périphérique qui comprend des structures cellulaires sacciformes appelées follicules ovariens

3. Hormones ovariennes et cycle hormonal

3.1 Hormones ovariennes

  • L'ovaire secrète trois hormones :
    • Oestrogène
    • Progestérone
    • Inhibine
  • L'hypothalamus libère une hormone, la GnRH qui stimule les sécrétions hypophysaires (GnRH : Gonadotropin Releasing Hormone)
  • L'hypophyse sécrète deux hormones qui commandent l'ovaire, les gonadostimulines :
    • FSH (Follicle Stimulating Hormone : Hormone Folliculo-Stimulante)
      • Stimule la maturation du follicule ovarien
      • Stimule la sécrétion d'oestrogène par la granulosa (couche de cellules folliculaires granuleuses entourant l'ovocyte et la cavité liquidienne du follicule ovarien)
    • LH (Luteinizing Hormone : Hormone Lutéinisante)
      • Déclenche l'ovulation entre 36 et 48 heures après d'un pic de sécrétion
      • Transforme le follicule pré-ovulatoire rompu en corps jaune
      • Stimule la synthèse d'oestrogène et de progestérone par le corps jaune

3.2 Cycle hormonal

  • La FSH stimule la maturation du follicule ovarien
  • La granulosa du follicule ovarien en maturation sécrète des oestrogènes
  • La sécrétion d'oestrogènes entraîne l'épaississement de l'endomètre
  • Le taux d'oestrogène augmente jusqu'à un taux maximum qui entraîne un pic de la sécrétion de LH par l'hypophyse
  • Le pic de LH entraîne la rupture du follicule pré-ovulatoire et l'expulsion de l'ovocyte
  • Le taux de FSH diminue
  • La LH transforme le follicule pré-ovulatoire rompu en corps jaune
  • Le corps jaune secrète simultanément les oestrogènes et la progestérone
  • Les oestrogènes et principalement la progestérone, préparent le corps à une éventuelle grossesse
    • Epaississement de l'endomètre avec prolifération des vaisseaux et multiplication des artères
    • Epaississement de la glaire cervicale pour empêcher la remontée des autres spermatozoïdes
    • Inhibition de la contractilité du myomètre
    • Augmentation de 0,3 °C de la température
  • En l'absence de fécondation, le corps jaune dégénère et forme le corpus albicans
  • La dégénérescence du corps jaune entrâine une chute du taux de progestérone et d'oestrogènes
  • La chute du taux de progestérone et d'oestrogènes provoque la destruction du développement de la muqueuse de l'endomètre, c'est la survenue des menstruations
  • Une baisse du taux des hormones sexuelles (oestrogènes et progestérone) entraîne une augmentation de la sécrétion de GnRH afin d'augmenter la sécrétion de ces hormones
  • Au contraire, une augmentation du taux des hormones sexuelles entraîne une diminution de la sécrétion de GnRH, on parle alors de rétrocontrôle
Mise à jour le 30/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com